connecté(s)
Lumière Spirituelle
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A lire avant de participer sur le site !

Archive de l'ancien Forum de Lumière Spirituelle.
Vous pouvez seulement lire.
Pour revenir sur le nouveau Forum Cliquez ici

*** Marie, mère de Jésus : la vérité que l'on nous cache....
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lumière Spirituelle Index du Forum -> Spiritisme, Paranormal et Esotérisme
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 11 Nov 2006 17:20    Sujet du message: Répondre en citant

papillon04 :tourne: papillon04



Bonjour Nicolas ! ( Bonjour à toutes et à tous ! )



Pardonne moi de répondre avec autant de retard à tes questions.
___________________________________________________

--- As-tu déjà parlé de ta vision des choses avec un prêtre ?
___________________________________________________

Non, mais je suis allé sur certains Forums Catholiques pour parler
de toutes ces choses, et j’ai très vite été censuré, on a aussitôt
supprimé mes interventions pour ne même pas laisser de trace de
mes écrits, donc impossible d’avoir un dialogue et des échanges
avec eux. Pour eux, des écrits qui diffèreraient de l’interprétation
officielle de la Bible qu’en donne le Vatican, ne seraient pas
acceptables. La sagesse Bouddhiste dit à ce sujet :

« La tradition étouffe l’intelligence ; si l’on perpétue des choses
sans les comprendre ni les approfondir, on est semblable à un
mouton qui va rejoindre son troupeau… Il vaut mieux vivre un
jour comme un lion que 100 jours comme un mouton. »

Une femme responsable du site Catholique m’a écrit en privé pour
me faire comprendre que lorsque je serai décidé à reprendre le
« droit chemin », elle serait prête à me recevoir… Ce n’était pas dit
exactement avec ces mots-là mais le sous-entendu était le MÊME.
Je n’ai pas insisté. Le problème, c’est que les religieux ont tendance
à définir la « normalité » uniquement d’après ce qu’on leur a mit
dans la tête, sans même réfléchir souvent par eux-mêmes. Du
moment qu’ils croient en telle ou telle chose, c’est que c’est forcément
vrai (selon eux), et ils rejettent ainsi toute autre forme de penser que
la leur, convaincus qu’ils sont de détenir LA et l’UNIQUE Vérité. Une
telle « philosophie » peut faire naître l’intolérance et le fanatisme
chez certains extrémistes Catholiques, Juifs ou Musulmans.

La pire erreur d’un religieux, le pire mensonge qu’il puisse proférer,
c’est de croire que sa religion a le monopole de la Vérité, qu’elle
détient à elle seule LA et l’UNIQUE Vérité. Qu’ils y aient énormément
de vérités dans la Bible, dans la Tora et dans le Coran, c’est un FAIT,
OK avec ça, mais si l’on se met à penser que tous les autres religieux
qui ne partagent pas notre point de vue ne peuvent être que dans
l’erreur et le mensonge, on va forcément vers des conflits inter-religieux
d’où l’intolérance et le fanatisme pourront ensuite faire des ravages…

Le Bouddhisme, qui est une philosophie et non une religion, a très bien
compris ce problème, et si tous les religieux pouvaient s’en inspirer,
ils y puiseraient une Sagesse infinie, car le Bouddhisme enseigne que
la vérité n’a pas d’ « étiquette », elle n’appartient à personne ni à
aucune religion en particulier, la vérité est semblable à une rose :
quel que soit le nom que nous lui donnions, elle aura toujours le même
parfum pour tout le monde, n’est-ce pas ? Le Bouddhisme a ceci de
si fort qu’il enseigne même que la vérité n’est même pas Bouddhiste !
La vérité n’est ni Catholique, ni Juive, Ni Musulmane, ni Bouddhiste :
la vérité est la vérité, si c’est la vérité, un point c’est tout ! Pourquoi
mettre toujours des « étiquettes » ??? Les gens ont toujours cette
fâcheuse tendance à définir la « norme » d’après leur façon de penser,
de croire et de vivre : et si vous ne pensez pas comme eux, si vous ne
vivez pas comme eux, si vous ne partagez pas leur croyance, c’est
donc que vous n’êtes pas « normal » ! Pour être soi-disant « normal »
à leurs yeux, il faut que vous répondiez à tous leurs critères, sinon
ils vous jugent et vous rejettent. Les gens n’acceptent pas la différence,
ils voudraient que les autres leur ressemblent. Ce raisonnement est en
fait très égocentrique.

Un autre proverbe Bouddhiste dit :

« Ne cherche pas d’où vient la lumière, mais vois ce qu’elle t’apporte. »

Oui, car l’essentiel n’est pas la provenance d’une idée, d’une pensée
ou d’une citation, mais ce qu’elle véhicule de vrai, de beau et de sensé.
Je ne suis pas Musulman, mais quand Mahomet dit :

« La véritable richesse d’un être réside dans le bien qu’il fait autour de lui. »

Je suis à 100 % d’accord ! Cette phrase est une pure merveille !!! Car
plus on fait le bien autour de soi et plus on s’enrichit Spirituellement…
Qui peut, sous prétexte de ne pas être Musulman, contredire la sagesse
de cette phrase ?

Une autre belle citation Juive tirée des écrits Hébreux du TALMUD :

« Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons
comme nous sommes. »

Oui, ce que l’on est (ou ce que l’on vit) nous influence souvent à percevoir
les choses d’après notre point de vue, mais ce que nous y voyons n’est
pas forcément la réalité même, la vérité telle qu’elle EST, tout dépend de
notre élévation Spirituelle, de notre niveau de conscience. On peut dire
que le monde est à notre image ; nous n’y voyons (souvent) que ce que
nous portons en nous-mêmes… Plus on s’enrichit Spirituellement, et plus
l’on perçoit cette même richesse partout : chez les autres, dans la beauté
de la Nature, dans la Splendeur de l’Univers… On projette souvent dans
notre vision des choses ce que nous sommes nous-mêmes… Par exemple,
plus on développe en soi certaines qualités et vertus spirituelles, et plus
on les remarque aussi autour de soi… c’est magique ! Celles et ceux qui
se nourrissent en leur âme de la Sagesse, savent aussi la reconnaître et
l’apprécier chez autres… donc nous sommes influencés à percevoir les
choses d’après ce que nous sommes, et c’est la signification profonde
que véhicule cette très belle phrase tirée des écrits Hébreux du TALMUD.

Donc, pour dire encore que la vérité n’a vraiment pas d’ « étiquette »,
personne au monde ni aucune religion n’en a le monopole. La vérité
est UNIVERSELLE, et pourtant c’est ce que veut dire le mot : Catholique
qui prend sa source dans la langue Grecque : Katholikos, qui signifie :
universel, mais quand on voit l’intolérance de certains Catholiques qui
croient détenir à eux seuls LA et l’UNIQUE Vérité, on a ainsi l’impression
que leur foi n’est pas universelle puisqu’elle se limite uniquement à
celles et ceux qui partagent leur religion. Le vrai Amour Divin est
Universel, IL s’étend à tous(tes) sans faire de distinction de races, de
couleur de peau ou de religions, c’est pourtant ce qu’enseignait le Christ
quand il disait :

« Dieu fait lever son soleil sur les bons comme sur les méchants et
fait pleuvoir sur les justes comme sur les injustes. »

C’est cela le vrai amour Universel (Catholique), Jésus n’a pas dit que
Dieu faisait lever son soleil uniquement sur les Chrétiens, sur ceux
qui le suivaient. C’est pourquoi je crois énormément au message
Divin du Christ et moins en l’interprétation que le Vatican en fait.
Quelle église pourrait être supérieure à la Splendeur de la Nature qui
est le Temple VIVANT de Dieu ? Une église est fabriquée par les mains
des hommes, la Nature, elle, est la manifestation VIVANTE de Dieu,
son expression, son émanation matérialisée. La beauté de la Vie se
trouve dans la diversité des formes et des couleurs de la Nature à
travers lesquelles le Tout- Puissant s’exprime… Quelle église peut se
comparer, dans son assemblage de matériaux, à la beauté, l’harmonie
et la perfection de la Nature ??? Quelle Eglise, Synagogue ou Mosquée
peut égaler l’œuvre Vivante de Dieu ???

Pardonne–moi, cher ami Nicolas, mais vue la longueur de mon texte,
je répondrai à tes autres questions ultérieurement.

Merci de ta Compréhension.

Je te souhaite un bon week-end ! ( Bon week-end à toutes et à tous ! )

Cordiales et Amicales pensées,

Adonesis

papillon04 :tourne: papillon04
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Nicolas



Inscrit le: 29 Aoû 2005
Messages: 19

MessagePosté le: 12 Nov 2006 13:08    Sujet du message: Répondre en citant

salut !

je viens de relire ton message, pourrais m'expliquer ton point de vue quand tu dis
Citation:
Une jeune femme de 18 ans peut être vierge physiquement, mais, intérieurement, dans ses pensées
et ses sentiments, elle peut être impure


pour ma part je ne pense pas que le sexe soit fondamentalement une "mauvaise" chose. Il faut chercher à combattre la volonté de propriété qui est la source de beaucop de conflits (ma femme , ma voiture, mon argent...) mais les valeurs que nous ont imposé les religions depuis bien longtemps nous empechent toutes évolutions possibles...

qu'en penses tu ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nicolas



Inscrit le: 29 Aoû 2005
Messages: 19

MessagePosté le: 12 Nov 2006 21:08    Sujet du message: Répondre en citant

au fait... excuses moi de t'innonder avec toutes mes questions !
si tu approches de l'overdose fais moi signe ;-))
merci encore de prendre le temps d'exposer ton point de vue !
++
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 12 Nov 2006 23:22    Sujet du message: Répondre en citant

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:


Bonjour Nicolas !



Je n’ai jamais dit ou écrit que la sexualité était une mauvaise chose,
non, rien d’ailleurs n’est mauvais en soi, si ce n’est parfois le mauvais
usage que l’on peut en faire. Un couteau est-il mauvais ? Oui et non,
cela dépend de l’usage que l’on en fait : on peut tuer quelqu’un avec
comme on peut couper en parts égales un bon gâteau d’anniversaire.
Les choses ne sont jamais mauvaises en elles mêmes, c’est la manière
dont on s’en sert qui les rendent bonnes ou mauvaises.

Pour ce qui est du sens de ma phrase, il faut la replacer dans le contexte
dans lequel je l’ai écrite, à savoir que je parlais de la Vierge Marie en
disant que ce n’est pas parce qu’une femme très croyante, comme l’était
Marie, la mère de Jésus, aurait pu avoir des rapports sexuels que cela
aurait fait d’elle pour autant une femme impure, la sexualité ne salit
pas notre âme si l’on nourrit en elle des pensées et de ses sentiments
purs et fidèles. Ce n’est pas la virginité physique, charnelle, qui fait
la pureté d’une femme mais ce qu’elle contient dans son cœur et dans
son âme comme pensées et sentiments. Inversement, et c’est ce que je
voulais dire dans cette phrase dont tu me parles, si, par exemple une
femme (jeune ou moins jeune) ne pense qu’à voler les autres et à les
critiquer par jalousie, elle sera donc impure dans ses pensées et ses
sentiments, même si elle est vierge physiquement ! Ce n’est donc pas
la virginité sexuelle, physique, qui fait la pureté d’une femme mais
les sentiments de son cœur et les pensées de son âme qui la rendent
vierge sur le Plan Spirituel : On peut dire que Marie, mère de Jésus,
était très Pure, OUI, mais cela n’a rien à voir avec sa sexualité.
Qu’elle ait eu des rapports sexuels avec Joseph pour mettre au monde
les frères et sœurs de Jésus dont parlent les apôtres dans leurs Evangiles,
n’enlève en rien la pureté de son âme, qui est TRES BELLE !!!

C’est d’ailleurs un tort de l’Eglise, je trouve, que de condamner la
sexualité comme elle le fait en défendant aux prêtres d’avoir une
épouse et des rapports sexuels. Un homme peut être fidèle à sa femme
tout restant fidèle à Dieu, l’un n’empêche pas l’autre. C’est mon point
de vue. Dieu Lui-même a les 2 Principes en Lui : le Masculin qui
donne la Vie et le Féminin (la Nature) qui la met au monde… Ce sont
des Lois Universelles à connaître.

En lisant bien la Bible, on y apprend que les apôtres et les frères du
Seigneur (de Jésus) étaient mariés. L’apôtre Paul écrit :

Epître aux CORINTHIENS : (chapitre 9 : 3 – 5 ) :

« N’avons-nous pas le droit d’emmener avec nous une épouse croyante
comme le font les autres apôtres et les frères du Seigneur, et Céphas ? »

Pourquoi donc les prêtres Catholiques n’auraient-ils pas le droit, eux
aussi, d’être mariés ??? En quoi la sexualité est-elle mauvaise si l’on
est pur(e) dans son âme et dans son cœur, si l’on est fidèle à notre
bien-aimé(e) que nous chérissons tous les jours avec attention ???

Donc, je te rejoins dans ce que tu dis toi-même Nicolas, tu as raison
de penser que la sexualité n’est pas une mauvais chose. Rien de ce
que Dieu a créé n’est mauvais, c’est le Vatican qui interprète mal
la chose. On entend même parfois des prêtres qui ont des enfants
cachés secrètement ou qui sont accusés carrément de pédophilie !!
Y a donc un malaise dans la compréhension de la sexualité de la
part du Vatican. Un vrai problème. C’est comme l’histoire du préservatif ,
le Vatican s’y oppose ! Un jour, Bernard Tapie, dans une émission de
télévision a très bien répondu à un prêtre Catholique qui s’opposait au
préservatif en lui disant ceci : « Mon père, vous avez raison de dire que
le plus beau préservatif, c’est la fidélité, MAIS, comme nous ne sommes
pas encore parfaits comme vous, en attendant que nous le devenions,
permettez-nous au moins de nous protéger du SIDA par l’usage du
préservatif. » Le prêtre, très têtu, est resté campé sur sa position, tout
comme le pape à ce sujet.

Je me considère comme Chrétien, parce que je crois au message Divin
du Christ que l’on trouve dans les Evangiles, mais je crois beaucoup
moins au Vatican. De toute façon, les religieux qui prêchent partout
la paix et l’amour, sont tous plus ou moins intolérants à l’égard des
autres religieux, chacun croyant dans sa religion détenir à lui seul LA
et L’UNIQUE Vérité. Il est même écrit dans la Bible :

Apôtre Paul : Epître aux CORINTHIENS : ( chapitre 14 – 33 à 36 ) :

« Comme dans toutes les Eglises des saints, que les femmes se taisent
dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler ; mais
qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. Si elles veulent
s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leur mari à la maison,
car il est malséant à une femme de parler dans l’Eglise. »

Quel MACHISME !!!!!!!! Ce n’est point Jésus qui parle mais l’apôtre
Paul, et c’est pourquoi je ne crois qu’en la parole du Christ et non au
Vatican qui ne veut d’ailleurs toujours pas reconnaître aux femmes le
Droit d’être Prêtres comme certaines religieuses en font la demande.
En quoi les femmes seraient-elles moins intelligentes que les hommes ?
Statistiquement, elles sont plus nombreuses à obtenir le Bac, elles sont
plus prudentes sur la route et ont moins d’accidents que les hommes,
elles ont des peines de prisons moins lourdes que celles des hommes,
et, si les femmes étaient au Pouvoir, je suis persuadé que le monde
se porterait beaucoup mieux dans son ensemble. Les femmes, par le
fait qu’elles mettent les enfants au monde, connaissent mieux la Valeur
d’une vie, et je reste persuadé que si elles prenaient la « parole dans
les assemblées » comme Chefs d’Etats, le monde vivrait davantage
dans la Paix, car, je pense, elles n’enverraient pas autant de vies
aux combats, armes en mains. D’une façon générale, les femmes ont
une plus grande sensibilité de cœur que les hommes, même s’il y a
bien sûr toujours des exceptions. Cela ne signifie pas que les hommes
soient pour autant insensibles, non, mais les femmes, souffrant pour
mettre la vie au monde, sont plus sensibles à la Valeur d’un vie et je
crois vraiment qu’il y auraient moins de guerres dans le monde.

Pour revenir à la sexualité, les Musulmans, eux, n’ont pas le même
problème avec ça puisque leur prophète, Mahomet, alors qu’il avait
la cinquante d’années passées et qu’il avait déjà 4 épouses, il prit
une 5 ème épouse : Aïcha, âgée seulement de 6 ans lorsqu’il l’épousa
et il attendit qu’elle eut atteint l’âge de 9 ans pour user de son droit
d’époux avec elle…. Dans l’Iran Moderne, il y aurait un Droit légal,
paraît-il, selon lequel un Musulman pourrait aussi épouser une fillette
âgée de 9 ans, étant ainsi légalement en droit d’avoir des rapports
sexuels avec elle, une fois marié bien sûr.

Ceci pour dire que tous les religieux du monde n’ont pas la même
conception de la sexualité. Chez les Chrétiens, l’idée même que Marie
aurait pu avoir d’éventuels rapports sexuels avec Joseph les choquent
(pourtant les apôtres et les frères du Seigneur étaient mariés !!!!!!!!),
alors que la sexualité ne pose aucun problème de conscience pour les
Musulmans, ils prennent ça comme un don naturel de Dieu.

Voilà toutes ces réflexions qui m’ont été inspirées par ton intervention,
cher Nicolas.

Amicalement,

Adonesis

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Nicolas



Inscrit le: 29 Aoû 2005
Messages: 19

MessagePosté le: 14 Nov 2006 0:19    Sujet du message: Répondre en citant

pray Merci encore et encore pour toutes tes réponses !!!

Mais au fait quel parcour spirituel t'as permis d'avoir cette vision des choses
quel déclic t'a ouvert les yeux (du coeur...)
quel est ton livre de cehvet préféré ?

A bientôt !

shake hands
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 15 Nov 2006 13:29    Sujet du message: Répondre en citant

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:


Bonjour Nicolas !



Les idées sont les fruits de nos inspirations, les écrits les reflets de notre âme et les mots
les vêtements de nos pensées. Cependant, toute la connaissance du monde sans amour ne
serait que lettre morte. La vérité se transmet par le langage du cœur, bien plus que par le
langage des mots, car l’expérience nous apprend que ce qui passe d’un cœur à un autre
a plus de "résonance" que de n’importe quelle autre façon. L’amour est le bien le plus
précieux dont nous disposons, il enrichit notre âme et donne un sens à notre vie. L’amour,
c’est comme le sel dans la soupe, car la vie sans amour n’a le goût de rien. Nous ne vivons
vraiment que lorsque nous aimons et ressentons l’amour d’autrui. Un mot d’amour peut
réchauffer trois mois d’hiver dans le cœur d’une âme en souffrance, c’est un rayon de
soleil qui traverse les nuages de son désespoir, lui redonnant goût à la vie. Les paroles de
bonté créent la confiance, les pensées de bonté créent la profondeur de l’âme, et les actes
de bonté créent l’amour. Nos paroles sont vaines si elles ne mettent pas notre cœur en
action, car celui qui enseigne la vérité sans la vivre avec son cœur est un imposteur. La bonté
est plus importante que la sagesse, et ce constat même est déjà le début de la sagesse.
Soyons tous des jardiniers de l’amour ; cultivons la bonté dans nos cœurs afin d’en récolter
les fruits du bonheur. Longueur, largeur et profondeur, sont les trois dimensions que nous
connaissons, il ne nous reste plus qu’à explorer la dimension du Cœur ; car c’est au cœur
même de l’Amour que l’on perçoit le sens de la vie.

Je ne fais partie d’aucune secte, d’aucune religion et d’aucune association (actuellement),
mais je respecte la liberté de penser propre à chacun(e), je ne porte aucun jugement sur
les autres, c’est à dire que je ne condamne pas leur appartenance à telle ou telle idéologie,
association, religion ou enseignement spirituel, bien qu’il m’arrive d’en donner parfois
mon avis, ma propre opinion, mais celle-ci qui n’engage que moi et, quand je l’expose, je
n’ai pas forcément raison, je dis ce que je pense, c’est tout. Je suis un humble chercheur
de la vérité, la vérité telle qu’elle EST et non pas telle que j’aimerais bien qu’elle soit…
Quand on entreprend cette démarche d’honnêteté intellectuelle, il faut aussi accepter de
se remettre en question, accepter que l’on puisse faire parfois fausse route dans ce que
l’on croyait être la vérité. Ce qui nous touche, nous sensibilise et nous paraît essentiel
aujourd’hui, ne le sera peut-être plus demain, car notre conscience évolue sans cesse,
élargissant ainsi sa perception des choses… Il faut énormément d’humilité pour chercher
la vérité, accepter surtout de ne pas se limiter à un seul point de vue. Je donnerai cette
image pour illustrer mes propos :

Un homme se trouve à l’intérieur d’une sphère et un autre se trouve à l’extérieur de la
sphère. Tous deux débattent sur la perception qu’ils ont de la sphère où ils vivent, sur sa
nature objective. Le premier, vivant à l’intérieur de la sphère, affirme au second que la
sphère est concave. Mais l’autre, vivant à l’extérieur de la sphère, lui répond qu’il a tort
et lui affirme le contraire : que la sphère est convexe.

Puis arrive un troisième personnage, une femme, qui s’adresse aux deux hommes :
« La sphère peut être à la fois concave et convexe, tout dépend en fait de quel point de
vue l’on se place. »

De ces trois personnes, qui dit la vérité ? Tous les trois ! Mais quel est celui ou celle qui
a la perception la plus élargie de la vérité ? C’est la femme, puisqu’elle a su se mettre à
la place des deux hommes pour les comprendre.

Cette image suffit à nous faire prendre conscience que plus on élargit notre perception
des choses, et plus on a une vision globale de la vérité, on se limite moins dans notre
compréhension des choses. Jésus disait : « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous
affranchira. » Oui, car la connaissance élargie de la vérité nous libère des limites de notre
ignorance. Plus on vit dans l’ignorance et plus on est limité dans notre compréhension
des choses, la vérité a donc ce pouvoir de nous affranchir de nos limites intérieures, c’est
pourquoi, dans le langage spirituel, on associe toujours la lumière à la vérité, et les ténèbres
à l’ignorance, car la lumière spirituelle nous éclaire le chemin à suivre en nous montrant
ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas, ce qui est bon de ce qui ne l’est pas, afin que chaque
âme puisse choisir sa voie ; choisir entre le bien et le mal, entre l’amour et la haine, car la
lumière ne nous impose rien, elle nous éclaire la vérité en respectant toujours notre Libre-
arbitre, tandis que l’ignorance, elle, nous emprisonne dans les limites que constituent nos
défauts et nos faiblesses, et c’est cela les ténèbres de l’ignorance : notre imperfection qui
nous empêche d’évoluer. Seule la Connaissance de la vérité, la lumière Spirituelle, peut
nous aider à prendre conscience de nos faiblesses et de nos défauts pour que nous
puissions, si nous le désirons, nous améliorer et être heureux, car notre bonheur dépend
surtout de ce que nous sommes. Nous serons toujours plus heureux si nous vivons dans
l’amour et la paix que si nous vivons dans la haine et la violence. Personne au monde
ne peut s’épanouir en ne faisant que le mal autour de lui. Ceux qui agissent ainsi sont
toujours en proie aux tourments, inquiets, méfiants, de peur d’être frappés ou volés à
leur tour, ils sont sans cesse sur leurs gardes et ne peuvent connaître la paix intérieure,
la sérénité de l’âme. Le bonheur est un don qui se cultive, c’est un état de conscience,
fruit d’un long travail intérieur.

La Terre a sa raison d’être, c’est l’école de l’âme qui vient s’y perfectionner au travers
les épreuves de la vie. Beaucoup de gens se posent la question de savoir pourquoi, si
Dieu existe, n’empêche t-Il pas les gens de s’entre-tuer ? Pourquoi n’intervient-Il pas
dans toutes les guerres, les massacres et les violences du monde entier ? La réponse est
simple : Dieu, dans Son Amour infini, a fait don à l’âme humaine du plus beau cadeau
qui soit : Le Libre-arbitre ; de choisir elle-même sa propre voie… Si chaque fois qu’une
personne au monde s’apprêtait à commettre un délit une « main invisible » l’en empêchait,
où serait donc notre « Libre-arbitre » ??? Nous ne serions que des « robots », ou semblables
à des pantins articulés par des ficelles dans les mains de Dieu, nous n’aurions aucune
liberté de penser et d’agir… Mais Dieu a voulu que nous soyons semblables à Lui-même,
LIBRES, mais à la seule condition que nous soyons RESPONSABLES de nos actes.
Il a créé pour cela des Lois Universelles dont Lui-même se doit le premier de les respecter.
Les Lois de la Nature sont les Lois intelligentes de Dieu, car la Nature est à l’image de
Dieu : elle est belle, harmonieuse, parfaite dans la diversité de ses formes et de ses
couleurs, et la première de ces Lois, c’est que l’on récolte toujours ce que l’on sème…

Dans la nature, nous sommes libres du choix de la graine que nous désirons planter,
mais nous ne sommes pas libres de pouvoir changer ce que contient en elle la graine,
car, une fois plantée, la graine nous fera récolter exactement ce que nous aurons semé…
Il en est ainsi de notre Libre-arbitre : nous sommes LIBRES du choix de nos actes,
mais nous ne sommes pas « libres » des conséquences de nos actes ! Tout ce que l’on
« sème » de bien ou de mal dans nos actes s’enregistre dans notre âme, et, tôt ou tard,
nous devons le récolter. Cependant, les Lois Divines sont très patientes, elles laissent
aux êtres humains le temps de se racheter, de réparer leurs fautes et leurs erreurs, et
c’est la raison pour laquelle les Lois Divines ne punissent pas tout de suite, elles sont
Miséricordieuses. De même, si nous faisons le bien, la Loi ne nous récompensera pas
tout de suite, elle attend de voir jusqu’à quel point nous persévérerons dans la voie du
bien, car si elle nous donnait aussitôt notre récompense, nous pourrions peut-être nous
« endormir sur nos lauriers… » en stagnant avec paresse sur notre chemin, sans évoluer.
Mais il faut bien comprendre que Dieu ne punit personne, c’est chaque être humain,
qui, de par le mauvais usage qu’il peut faire de son Libre-arbitre, se punit lui-même.
Que l’on appelle ça le karma ou la Justice Divine, c’est la même chose: on récolte ce
que l’on sème.

Même si j’ai puisé une partie de ma connaissance dans le Bouddhisme et le Christianisme,
entre autres, mes écrits n’en demeurent pas moins le fruit de ma propre réflexion et de
mes inspirations personnelles, car on ne peut développer et approfondir une idée sans la
comprendre profondément, sans saisir le sens qu’elle véhicule.

J’ai toujours été admiratif de la sagesse, d’où qu’elle vienne…

Aucune religion n’a le monopole de la sagesse, sinon, ce serait aussi idiot que de dire que
l’air que nous respirons en France est « Français » ! La vérité n’appartient à personne, à
aucune religion en particulier : nulle d’elles n’en a le monopole, et, comme le disent les
Bouddhistes avec sagesse : « la vérité est à l’image d’un rose ; quel que soit le nom que
nous lui donnions, elle aura toujours le même parfum pour tout le monde… » N’est-ce pas !
La vérité est la vérité, si bien sûr c’est la vérité, mais elle n’a pas d’« étiquette », pas de
drapeau qu’elle brandit haut la main pour vous dire : « venez, je suis ici ! », car personne
ne peur emprisonner la vérité dans une église, dans une synagogue ou dans une mosquée.
Si vous le faîtes, c’est comme si vous prétendiez aimer les oiseaux en les enfermant dans
une cage. On n’enferme pas Dieu dans une « prison », fusse t-elle décorée magnifiquement
religieusement. La vérité est semblable à un oiseau qui a besoin de déployer ses ailes pour
s’envoler... N’essayez point de retenir la vérité, car elle ne vous appartient pas, laissez la
prendre son envol vers le ciel, car elle vient de Dieu. Si votre cœur s’ouvre à la vérité, alors
elle y trouve une porte ouverte et vient le visiter en y semant des graines de sagesse, mais
il n’appartient ensuite qu’à vous de les arroser librement afin de faire croître en votre âme
l’Arbre de Vie, car c’est au sommet de cet arbre que se trouve le Paradis. Mais le Paradis
n’est pas à l’extérieur de vous-même, il est en vous, dans votre volonté consciente de
vouloir en atteindre le sommet.

Ne craignez point la mort, elle n’est rien ; comme la chenille qui se métamorphose en
papillon pour prendre son envol vers le ciel, la mort n’est pour nous qu’un simple passage
vers une autre forme d’existence qui nous attend…

papillon04

Le Christ a dit :

« Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants ; car pour Lui tous sont vivants. »

Oui, car la mort n’existe pas, sauf en « apparence », bien sûr. La chenille aussi est morte,
mais elle a prit vie sous une autre forme… L’apôtre Paul écrit : « S’il y a un corps animal,
il y a aussi un corps spirituel. », et Jésus a dit : « Un esprit n’a ni chair ni os. ». La mort est
une transformation, pas une destruction ; elle ne brise que la forme mais point son contenu.
C’est comme une bouteille de parfum qui nous glisse des mains ; en tombant, elle ne brise
que le flacon, mais point le parfum qui s’en libère…

« Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants ; car pour Lui tous sont vivants. »

Le Christ insiste : «…car pour Lui, tous sont vivants ». Evidemment, puisque pour Lui,
les êtres ne cessent jamais de VIVRE, ils revêtent simplement une autre forme d’existence
après leur mort physique, c’est tout. C’est dans notre mental souvent que le doute persiste,
pas dans la pensée de Dieu. Seule la VIE existe !

Tu me demandes, cher Nicolas, d’où je puise l’énergie et la force qui animent mes écrits
si nombreux sur le Forum, et je te répondrai : de la véracité de mon témoignage sur la TCI,
ce phénomène est une Réalité OBJECTIVE et les voix paranormales que j’ai obtenues
confortent ma foi Spirituelle et ma foi en l’Au-delà.

Tu me demandes aussi mon âge : j’ai 44 ans (né le 3 janvier 1962, en France – Ardennes)

Bien Amicalement,

Adonesis (pseudo)

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
etincelle.de.lumiere



Inscrit le: 25 Juin 2005
Messages: 7

MessagePosté le: 15 Nov 2006 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour tout le monde :-)

Juste une ptite intervention de ma part,

Adonesis quand tu dis dans le texte <<….. Comment de tels miracles se font-il par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon ? et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? >>

Il est possible également que les mots freres et soeurs peuvent avoir une definition spirituelle, tous les hommes et les femmes de la terre sont freres et soeurs ;-)

N'oubliez pas qu'avant Jesus parlais beaucoups en paraboles et ses apotres sans doutes aussi, les mots utilisés ont une signification + profonde que de simples mots.



Le mot "1er née" que tu decris a travers l'apotre Luc, peut signifier que Jesus a été le 1er enfant de Marie, mais cela ne veux pas nécéssairement dire qu'il y a n'as eu d'autres aprés.


Je comprend ta comprehension de la virginité de Marie quand tu dis qu'elle etait vierge, pure spirituellement, mais je pense également qu'elle était vierge aussi physiquement, elle as sans doute eu Jesus par l'intervention du Saint-esprit, et un formidable pouvoir il est.



La nature, dans le texte tu dis qu'elle est composée de 4 éléments, mais peut-etre qu'elle en est composée de beaucoups + ;-) de même peut-etre qu'on peut rester sans boire ni manger pendant des mois, des années même, peut-etre que les plantes, la vie n'ont pas besoin de soleil pour vivre, quesque l'ont sais vraiment, quesque l'ont sais de notre formidable energie intérieure , ne pourrait-elle pas renverser les cours "naturels"


"oublie les certitudes, le doute, la vraissemblance "



Pour finir, j'ai l'impression que tu intellectualise trop tout ca, ta rationalité va t'empecher d'acceder a la connaissance qui est d'une tout autre nature.
_________________
voyage en toi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 15 Nov 2006 23:04    Sujet du message: Répondre en citant

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:


Bonjour Etincelle de lumière !



Bien sûr, tu es libre de donner ta propre interprétation des écrits évangéliques, personne
ne t’en empêche, mais Jeffrey J. Bütz, Professeur des religions du monde à l’Université
de Penn State, en Pennsylvanie (USA) pense comme moi sur la question, c’est un homme
très cultivé et intelligent qui ne se prononce pas sans avoir préalablement beaucoup étudié
la chose. Il a d’ailleurs écrit un ouvrage remarquable sur la famille de Jésus, très documenté :
Titre : « Le Frère de Jésus » ( 2006 ) aux Editions : EXCLUSIF.

A propos de la théorie des « frères spirituels » de Jésus, je répète ce que j’ai déjà écrit à ce
sujet : Les frères de Jésus ne peuvent être attribués à des « frères spirituels » puisque l’apôtre
Jean écrit (chapitre 7 : 3 – 5 ) :

<< Et SES FRERES lui dirent : pars d’ici et va en Judée, afin que TES DISCIPLES voient aussi
les œuvres que tu fais. Personne n’agît en secret lorsqu’il désire paraître : si tu fais ces choses,
montre-toi toi-même au monde. Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. >>

L’apôtre Jean fait bien la distinction entre "ses frères" et "ses disciples", et il affirme noir sur
blanc que ses frères non plus ne croyaient pas en lui.

S’il s’agissait de ses « frères spirituels » pourquoi donc l’apôtre Jean aurait-il écrit qu’ils ne
croyaient pas en lui ??? Lorsque l’on se considère comme un Frère Spirituel de Jésus, c’est que
l’on se sent proche de lui, que l’on croit en lui, et il n’y a donc aucune raison de ne pas croire
en lui, or là Jean dit bien que ses frères ne croyaient pas en lui, et il fait bien la distinction entre
SES FRERES et SES DISCIPLES.

Jésus d’ailleurs s’expliquera lui-même sur sa parenté (sa famille) en disant :

Apôtre Marc : ( 6 : 4 ) :

<< Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie, parmi sa parenté, et dans sa maison. >>

On sent donc qu’il y a un problème dans ses liens avec sa famille. Jésus avait donc conscience
que ses propres frères ne croyaient pas en lui. Ceux-ci font partie de sa "parenté", il s'agit bien
de ses propres frères partageant son même toit, "dans sa maison" comme le dit Jésus lui-même.

Mais sache, chère Etincelle de lumière, que je respecte ta propre vision des choses, je n’ai pas
la prétention de tout savoir, de tout connaître, non, ce serait bien trop prétentieux de ma part.
Tu es libre aussi de me juger si bon te semble. L’essentiel, c’est de retenir que le plus important,
c’est la pureté de l’âme et du cœur, et en cela Marie était VIERGE de péchés, très pure. Et ce
n’est pas parce qu’une femme a des rapports sexuels que cela fait d’elle une femme impure,
car si elle est pure dans son âme, elle sera aussi pure dans ses rapports. La femme fidèle à son
époux dans son cœur l’est aussi dans son corps. Bien sûr il y a aussi des femmes infidèles dans
leurs pensées mais qui ne passent jamais à l’acte, mais aux yeux de Dieu leurs pensées restent
tout de même impures. Mais si une femme est vraiment pure et fidèle dans son cœur, elle le
reste aussi physiquement, et à ce moment là ses rapports sexuels sont PURS aussi, et ils ne
peuvent salir son âme. C’est mon point de vue personnel qui n’engage que moi, sans porter
aucun jugement sur les femmes et leur sexualité. Je développe une idée, je ne juge pas.
On est tous des êtres humains avec nos qualités et nos défauts, avec nos valeurs et nos
imperfections, aussi je me garderai bien d’avoir à juger qui que ce soit. Moi-même je ne suis
pas parfait sur Terre, je l’avoue, mais qui aurait la prétention de l’être ??? Vous ?

« Que celui qui n’a jamais péché me jette la première pierre. » a dit Jésus.

Cordiales et Amicales pensées,

Adonesis

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
saraliz



Inscrit le: 04 Nov 2005
Messages: 157

MessagePosté le: 16 Nov 2006 3:02    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un réel plaisirrrr de te lire Adonesis.

Je n'écris pas beaucoup!
Mais, je tenais néanmoins a t'adresser quelques mots
pour te remercier de tes interventions qui me plaisent énormément.

Bye cher ami et ....au plaisir de te lire.

Lisette (Saraliz)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 16 Nov 2006 10:34    Sujet du message: Répondre en citant

shake hands papillon04


Bonjour à toutes et à tous !


Merci beaucoup Lisette (Saraliz), tes mots réchauffent le coeur !!
Il faut bien comprendre que je ne suis qu'un être humain comme
tout le monde avec ses qualités et ses défauts, je n'ai pas toujours
forcément raison dans tout ce que j'écris, je m'exprime avec mon
coeur et j'espère seulement toucher du doigt la réalité des choses.

Ce site ne m'appartient pas (j'en remercie au passage son créateur),
chaque personne peut donc s'exprimer librement, et même contredire
ce que j'écris, cela ne m'offensera pas, en espérant toutefois que cela
se fasse dans un esprit de tolérance, d'amour fraternel et de respect
d'autrui.

Cordiales et Amicales pensées à toutes et à tous,

Adonesis

papillon04 :tourne:


Voici deux très belles citations à méditer :


:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: :angel1:


« Une règle d’OR et de Sagesse : Ne jamais juger autrui. Le gens ont souvent cette
fâcheuse tendance à juger une personne, sans connaître le fond de l’histoire. On juge
souvent une personne sans connaître son passé, son enfance, les souffrances qu’elle
a vécu. On projette sur autrui nos propres désirs, ce que l’on aime, ou n’aime pas.
On ne la voit pas vraiment comme elle est, mais comme on aimerait qu’elle soit.
On ne lui permet pas d’être elle-même, avec ses propres pensées, sa façon de vivre.

L’amour Divin est sans jugement, fait d’acceptation, de pardon, de compassion.
Il laisse la personne libre d’être ce qu’elle est, avec ses qualités et ses défauts. »

Michel Pépé (Artiste compositeur-interprète de musiques Célestes)

Son site :

http://perso.orange.fr/michel.pepe/home.html

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Beaucoup de gens vont entrer et sortir de votre vie,
Mais seuls les vrais amis laisseront leur empreinte dans votre coeur.

Pour savoir comment vous y prendre avec vous-même, utilisez votre tête,
Mais pour savoir comment vous y prendre avec les autres, utilisez votre coeur.

Si quelqu'un vous trahit une fois, c'est de sa faute,
S'il vous trahit deux fois, c'est de votre faute.

Les grands esprits parlent d'idées,
Les esprits moyens parlent des évènements,
Les esprits petits parlent des gens.

Celui qui perd de l'argent perd beaucoup ;
Celui qui perd un ami perd beaucoup plus ;
Celui qui perd la foi, perd tout. »

Eleanor Roosevelt


papillon04 :tourne: papillon04
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
saraliz



Inscrit le: 04 Nov 2005
Messages: 157

MessagePosté le: 17 Nov 2006 9:49    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
je n'ai pas toujours
forcément raison dans tout ce que j'écris,
je m'exprime avec mon coeur

C'est ce que j'ai pu constater. Je le ressens! bisous
Tu ne dis pas que tu as forcément raison
et c'est tout à ton honneur.

Amicalement

Saraliz



Ps/ Merci aussi pour tes pensées
qui portent à réflexion.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 18 Nov 2006 12:03    Sujet du message: Répondre en citant

papillon04 :tourne:


Bonjour à toutes et à tous !



Y a t-il sincèrement une seule personne au monde qui puisse,
dans ce qu’elle pense, dit ou fait avoir toujours entièrement
raison ??? A part le Tout-Puissant, qui peut prétendre à lui
(ou elle) tout(e) seul(e) détenir LA Vérité ??? C’est la raison
pour laquelle il convient toujours de rester humble et honnête
dans le domaine de la vérité, et dire sagement que l’on n’a pas
toujours forcément raison dans tout ce que l’on pense, dit ou fait.

Ceci dit, j’ai foi en tout ce que j’écris sur le Forum, les choses
que je dis, je les pense aussi, je les crois vraies. Mais il faut bien
faire la distinction entre ce que l’on croit et ce que l’on sait ;
car la Croyance ne repose que sur des hypothèses de la Vérité,
tandis que le Savoir, lui, se fonde sur la certitude absolue : sur
l’obtention de preuve(s) incontestable(s) qui nous apporte(nt) la
Connaissance de la Vérité, tout au moins d’une partie de la Vérité.
Car, par exemple, vous prenez un immeuble de 10 étages : si vous
demandez à un habitant de chaque étage de calculer précisément
la distance qui le sépare du sol en se penchant par sa fenêtre, eh
bien pour la même question, vous aurez 10 réponses différentes,
et pourtant, chacune d’entre elles sera vraie de son point de vue.

La Vérité est donc UNIQUE dans son Principe mais sa perception
peut être comprise à différents de degrés, de multiples façons...
Ce n’est point la vérité qui change mais notre point de vue qui
nous la fait percevoir autrement à chaque fois, car pour chaque
situation, il ne peut y avoir qu’une seule vérité. Si vous êtes au
3 ème étage de l’immeuble et que la distance qui vous sépare
du sol est de 9 mètres par exemple, cette vérité sera unique.

Lorsqu’un clochard vous dit que la vie est pourrie, il exprime
son point de vue qui lui fait percevoir la vie ainsi ; c’est donc
dans sa tête que la vie est pourrie : sa propre vie dont il endure
les épreuves au quotidien, mais allez demander à de jeunes
amoureux qui se tiennent la main au clair de lune si la vie est
« pourrie », et ils vous diront, au contraire, que la vie est belle,
merveilleuse, car dans leur tête, et surtout dans leur cœur, ils
la vivent ainsi. Celui qui est athée et qui vous dit que Dieu
n’existe pas exprime aussi sa perception des choses ; c’est dans
sa tête que Dieu « n’existe pas », il exprime donc l’hypothèse
de la non-existence de Dieu à laquelle il croit, car l’athéisme,
je le répète, n’est rien d’autre qu’une croyance basée sur cette
hypothèse puisque les personnes athées ne peuvent apporter
la preuve absolue de la non-existence de Dieu. Le Savoir se
fonde toujours sur les certitudes (absolues) et non sur les
hypothèses auxquelles on croit. Je me répèterai mais j’entends
pas certitude absolue des faits incontestables que personne
ne peut nier, comme par exemple le fait que la Terre tourne
autour du soleil (et non l’inverse).

Si nous pouvons nous mettre à la place des autres pour les
comprendre avec notre cœur, nous élargissons ainsi notre
perception de la Réalité, notre compréhension de la vérité.
La conscience spirituelle se développe quand nous apprenons
peu à peu à élargir notre perception des choses, car ce n’est
jamais bon comme le font presque tous les religieux de ne
se limiter qu’à un seul point de vue de la vérité. Même si
chaque religion incarne donc une partie de la vérité, aucune
d’entre elles ne peut prétendre la détenir dans sa globalité.
Et c’est pourquoi les religieux du monde entier devraient
tous êtres plus tolérants (et moins fanatiques) à l’égard des
autres religions. A part Dieu, personne ni aucune religion
n’a le monopole de LA Vérité. La Vérité n’appartient à
personne.

Pour les Chrétiens, il faut se souvenir des derniers écrits
de l’apôtre Jean dans son Evangile : (chapitre 21 ; 25)

« Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses ; si on les
écrivait en détail, je ne pense pas que le monde entier pût
contenir les livres qu’on écrirait. Amen ! »

C’est donc la preuve que les Chrétiens NE SAVENT PAS
TOUT !!! N’est-ce pas !!

Un proverbe dit : (auteur inconnu)

« On peut écrire un livre pour dire ce que l’on sait et s’inscrire
à la Bibliothèque pour aller apprendre ce que l’on ne sait pas. »

Et c’est pourquoi aussi, lorsque j’écrivais que je n’avais pas
forcément raison dans tout ce que je disais, je reconnaissais
que moi-même : JE NE SAIS PAS TOUT SUR TOUT.

Seuls les orgueilleux et les imbéciles croient tout savoir, tout
connaître.

Amicalement,

Adonesis

-----------------------------------------------------------------------

« Ce que je sais n’est rien comparé à ce que l’on sait.
Ce que l’on sait n’est rien comparé à ce que l’on saura.
Ce que l’on saura n’est rien comparé à ce qui est. »

Docteur Peyré.


:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 24 Nov 2006 2:49    Sujet du message: Répondre en citant

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:

Bonjour à toutes et à tous !



Si l'on se fie aux apparences, on peut penser que le soleil
tourne autour de la Terre ; on le voit tous les jours se lever,
se déplacer, se coucher, alors que l'on ne voit pas la Terre
bouger.

Mais la réalité est toute autre ; nous savons, preuves
scientifiques à l'appui, que c'est le contraire qui se passe :
c'est la Terre qui tourne autour du soleil, et non l'inverse.

Lorsque l'on met côte à côte un homme et une femme nus,
si l'on se fie aux apparences de ce que l'on voit, on peut
penser que l'homme a un sexe et que la femme n'en a pas.

Mais la réalité est toute autre que les apparences : la femme
a pareillement un sexe mais il est simplement polarisé : Le
sexe masulin est sortant et le sexe féminin est rentrant.

Jésus a dit : << Ne jugez pas selon les apparences mais
selon la justice (selon ce qui est juste, vrai) >>

Nous voyons, observons, pesons, mesurons notre monde
matériel, physique, tout ce qui est palpable nous apparaît
comme étant la seule réalité possible, objective.

Mais la réalité est de même toute autre, car pour chaque
chose qui existe, son contraire existe aussi, c'est la loi
de la polarisation, le YIN et le YANG.

S'il existe un monde visible, matériel, physique, palpable,
c'est qu'obligatoirement, son contraire existe aussi :
il existe un monde invisible, immatériel, psychique et
impalpable, un monde fait de vibrations subtiles et d'énergies
spirituelles. Nier ce monde sous prétexte qu'on ne le voit
pas avec nos yeux physiques serait équivalent à dire que
la femme n'a pas de sexe, puisque extérieurement on
ne le voit pas non plus. C'est en fait une question de
polarisation des deux principes : masculin et féminin.
Le sexe masculin se polarise extérieurement et le sexe
féminin se polarise intérieurement.

Nous avons donc deux principes opposés en apparence
mais qui en réalité sont très complémentaires. Et il en
est ainsi du bien et du mal, de l'intellect et du coeur, des
pensées et des sentiments, de l'amour et de la haine, etc...

Si Dieu permet au mal d'exister, c'est qu'il y a une raison
très valable à cela, tout est créé intelligemment, le mal
est complémentaire du bien. Les épreuves de la vie ont
leur raison d'être, car c'est souvent lorsque nous souffrons
que nous prenons conscience de la valeur des choses ;
on en tire des leçons et on s'améliore peu à peu. De même
qu'une pierre précieuse ne peut être polie sans frottements,
nous ne pouvons progresser sans subir d'épreuves. Le
mal est donc un bien polarisé ; il nous pousse à grandir
spirituellement, car il dévelloppe en nous la sensibilité du
coeur et de l'âme. Souvent même, des personnes développent
certaines qualités en traversant de grandes épreuves et
souffrances. Si nous ne vivions que dans le bien, la joie et
l'amour, nous serions très heureux, évidemment, mais nous
ne progresserions pas sur le plan Spirituel, du point de vue
Divin, la Terre est donc l'école de l'âme qui y vient s'y
perfectionner aux travers des nombreuses épreuves et
expériences de la vie que nous connaissons tous(tes) ici-bas.

Si Dieu jugeait le mal négativement, étant Tout - Puissant,
Il l'aurait déjà supprimé depuis très longtemps, mais comme
Il ne le fait pas, c'est donc qu'il est complémentaire au bien.
Le bien et le mal sont donc deux polarités opposées mais
très complémentaires. Ils sont frère et soeur et travaillent
ensemble.

Souvent on présente Dieu opposé au diable, s'affrontant l'un
en face de l'autre, c'est une image bien sûr, car si on les
regarde d'en bas, de face, en se fiant aux apparences, on
peut effectivement le penser ainsi, mais la réalité est toute
autre : si vous vous élevez au dessus de cette image,
vous y verriez Dieu et le diable tournant ensemble la grande
Roue de la Vie... ( en réalité, le diable n'existe pas en tant
que tel mais il est le symbole, l'égrégore collectif des forces
du mal). Retenons que le bien et le mal sont frère et soeur,
ils sont justes polarisés.

L'intellect cherche la connaissance, la sagesse, la lumière.
Le coeur lui cherche l'amour, les sentiments, la chaleur humaine.

L'intellect veut voir. Le coeur veut ressentir. Tous deux sont
polarisés différemment.

Dieu a créé l'Univers à son image : sur le plan matériel, la
vie n'est possible que grâce au soleil qui répand sa lumière
et sa chaleur dans le Cosmos. Dieu en fait de même dans
le monde Spirituel, Il répand à tous Sa lumière et Sa chaleur.
La lumière est le symbole vivant de l' Intelligence de Dieu
et la chaleur est le symbole vivant de l' Amour de Dieu.

La pensée et le sentiment sont également deux principes
polarisés, car la pensée vient de l'intellect et le sentiment
vient du coeur. L'intellect est lié à la lumière (à l'intelligence)
et le coeur est lié à la chaleur (à l'amour). Tout se tient.

La Lumière (l' Intelligence) de Dieu et la Chaleur (l' Amour)
de Dieu donnent naissance à la Vie Spirituelle.

La lumière physique et la chaleur physique du soleil donnent
naissance à la matérielle.

Tout a un sens profond dans la Création de Dieu...

<< Ce qui est en Haut est comme ce qui est en bas, et ce
qui est en bas est comme ce qui est en Haut >> disait
Hermès Trismégiste. Oui, les Lois qui régissent le monde
matériel sont les mêmes qui régissent le monde Spirituel.
Seules les formes de vie sont différentes (car polarisées)
mais le Principe des Lois est le même.

Jésus lui disait : << Dieu fait lever son soleil sur les bons
comme sur les méchants et fait pleuvoir sur les justes et
sur les injustes >>, oui, car le soleil est à l'image de Dieu ;
il répand sur tous(tes) sa lumière, sa chaleur et sa vie, sans
faire de distinction de races, de couleurs de peau, et de
religion, car le soleil et toute la Nature obéissent aux Lois
Divines dont parlait Hermès Trismégiste.

Récapitulons et développons encore :

La Lumière ( Intelligence et Sagesse ) de Dieu et la chaleur
( Amour ) de Dieu donnent naissance à la Vie Spirituelle.
( La Vérité est le fruit de l'Amour et de la Sagesse de Dieu ).

La lumière et la chaleur du soleil donnent naissance la vie
matérielle, physique.

L'intellect et le coeur donnent naissance à la volonté.

La pensée et le sentiment donnent naissance à l'action.

Un homme et une femme donnent naissance à un bébé.
(la femme ne créé pas la vie, elle la transmet seulement)

Le bien et le mal font progresser la conscience dans son
évolution Spirituelle.

Le monde Spirituel et le monde matériel sont aussi deux
polarités qui sont complémentaires, lorsque l'âme s'incarne
dans la chair, au travers les épreuves de la vie, elle trouve
des conditions favorables pour développer certaines qualités
et vertus nécessaires à son épanouissement, à son bonheur.
La Terre est l'école de l'âme.

Donc, s'il existe un monde matériel, physique, c'est que sa
polarité inversée existe aussi : le monde Spirituel, qui est tout
aussi réel MAIS tout simplement différent. Le meilleur moyen
de comprendre cette vérité, c'est l'image de la sphère :

Tant que vous êtes à l'intérieur de la sphère, vous la percevez
comme étant concave, mais si vous sortez de la sphère, à
l'extérieur, vous la percevez comme étant convexe. La perception
de la réalité varie donc selon le point de vue que l'on prend.

Les matérialistes expriment le point de vue de la Physique
mais s'ils étudiaient par exemple la réalité OBJECTIVE de la TCI
et les nombreux témoignages des NDE, peut-être s'éveillerait
en eux un autre point de vue, une autre perception de la
réalité que celle qu'ils ont actuellement, mais encore faudrait-il
qu'ils fassent preuve d'humilité et de sagesse pour s'investir
dans cette quête de vérité, en laissant tous leurs préjugés
et "à prioris" de côté.

Sur Terre, la distance crée une séparation entre les êtres et
les objets, tandis que dans le monde Spirituel, la distance
et le temps n'existent pas, car tout est polarisé ; vous voyagez
à la vitesse de la pensée, vous créez tout par la pensée, votre
environnement, vos habits, tout ce qui vous plait (après votre
mort vous ne trouverez dans l'autre monde que ce que vous y
apporterez, c'est à dire que vous accéderez à un plan vibratoire
correspondant à votre élévation Spirituelle, à vos pensées ;
quelqu'un sur Terre qui n'a pu éveiller en lui des pensées et
des sentiments altruistes ne pourra pas atteindre de l'autre
côté une Sphère remplie de vibrations de ce type, c'est une
loi d'attraction ; on attire ce que l'on pense...) Jésus disait :
<< Dans la Maison de mon Père il y a plusieurs Demeures >>
Il parlait des différents Plans d'existences après la mort...

Un jour je vous raconterai la seule expérience consciente que
j'ai vécue hors du corps et comment je percevais cet autre
monde ; ce que j'ai ressenti, c'est l'étrange sensation de voir
des choses qui nous environnent avec un sentiment d'unité
avec elles qui nous traverse l'esprit, par exemple, vous êtes
chez vous (sur Terre) et vous savez par exemple que votre
télé se trouve à environ 3 mètres de vous, que le canapé lui
se trouve à environ 2 mètres, que le mur le plus proche se
trouve à environ 1,50 mètre, etc... mais là, dans ce monde
Spirituel, nous sentons ne faire qu' UN avec tout ce qui nous
environne, nous voyons des choses devant vous par exemple
mais en même temps nous sentons qu'elles font partie de
nous, que la distance n'existe pas. C'est très difficile à
décrire comme sensation et il faut vraiment le vivre pour le
le comprendre. Ensuite, pour me prouver que je ne "rêvais"
pas, CAR J' ETAIS BIEN CONSCIENT (et hyper heureux
d'être hors de mon corps), j'ai donc voulu ramener le
souvenir intact de ce vécu réel à ma conscience en ouvrant
instantanément les yeux de mon corps physique que je savais
endormi dans ma chambre... et aussitôt pensé, aussitôt
j'ouvris mes yeux physiques, charnels, alors que la seconde
d'avant j'étais horps de mon corps !!!! J'ai obtenu ainsi la
preuve que ce n'était pas un rêve, car cette expérience ne
faisait pas suite à un accident, un coma, une opération ou
un malaise cardiaque comme c'est le cas dans les NDE,
mais tout simplement parce que j'en avais fait la demande
à Dieu dans une prière, j'avais demandé de vivre ce type
d'expérience sans passer pour autant par un coma ou
un accident, j'avais bien demandé que je sois CONSCIENT
et que je ramène ensuite ce souvenir intact dans mon corps
physique.

Je sais que mon témoignage vous sera sans doute difficile
à accepter, il n'est pas "classique", et c'est la raison pour
laquelle je n'en avais pas parlé jusqu'ici, je m'étais confié
jusqu'à présent à une seule personne, à un ami. La prière
que je fis était liée au fait que j'avais dévoré un livre que
j'avais trouvé très remarquable : << Enquête sur l'existence
des Anges gardiens >> où il était question d'apparitions
présumées Angéliques au moment des NDE, alors
j'espérais un jour moi aussi vivre cette expérience hors du
corps mais sans pour autant souffrir pour engendrer ce
phénomène. C'est environ un mois après ma prière, alors
que je n'y pensais plus que je vécu cette sortie de corps
CONSCIENTE ou j'étais TELLEMENT HEUREUX de flotter
comme une plume au vent... Cela n'avait rien avoir avec un
rêve, car j'étais conscient d'être CONSCIENT, et je pensais :
<< Comme c'est MERVEILLEUX d'avoir la PREUVE que la
vie existe REELLEMENT hors du corps physique !!! J'étais
"fou de JOIE" dans cet état là... En fait, je peux tout vous dire,
je me trouvais dans une vieille maison de style très ancien
avec une grande tapisserie sur le mur, il y avait une longue
table en bois rectangulaire avec au bout une lampe à pétrole
dont je me souviens très bien et moi je flottais au dessus de
la table, mais vraiment j'étais TRES HEUREUX, conscient
d'être CONSCIENT hors de mon corps physique, avec, je le
répète, une sensation que je n'avais jamais lue nulle part :
je sentais mais vraiment très étrangement que toutes les
choses que je voyais étaient en moi et moi en elles, il y avait
une UNITE parfaite, je ne faisais qu'UN avec tout ce que je
voyais autour de moi (c'est assez curieux à vivre !!!).

Je flottais en me dirigeant le long de la table par la pensée,
et, arrivé au niveau de la lampe à pétrole (qui était allumée),
je l'ai traversée avec ma main (astrale) qui a passée au travers,
j'étais hyper heureux de vivre cette expérience, puis j'ai atteint
le mur en face de moi, et c'est là, en le traversant que j'ai eu
la pensée d'ouvrir instantanément mes yeux physiques pour
ramener aussitôt ce souvenir intact dans ma conscience,
et donc, que vous le croyez ou pas je vous dis la vérité,
aussitôt cette pensée émise, immédiatement j'ai ouvert en
grands mes yeux avec ce bonheur qui était en moi, imprégné
de ce que je venais de vivre intensément les instants auparavant,
je me souviens m'être levé aussitôt du lit et avoir beaucoup prié
pour remercier le Ciel d'avoir exaucé mon voeu, ma prière, car
j'avais conscience que c'était une "réponse" à la prière que
j'avais faite environ un mois plutôt, c'est du moins comme ça
que je l'ai ressenti. En revanche, je n'ai pas vu de "lumière"
éclatante, et je n'ai jamais vue ni connue cette maison (de
style très ancien) où je me trouvais, je n'ai pu être influencé
par la vision d'une maison que je connaissais. Cette expérience
remonte à une dizaine d'années de cela.

Pour faire le lien avec la TCI, je dirai ceci :

Sur le site de TCI je mettrai l'extrait audio du FLASH dont
nous avons été 7 témoins à le voir de nos yeux, vous entendrez
tout le monde être très surpris par ce FLASH lumineux, mais
souvenez-vous mes écrits sur ce forum où je racontais que
j'avais allumé un cierge pour prier Dieu et le Ciel que Thierry N.,
l'ingénieur du son, obtienne ce jour là la preuve de la Réalité du
phénomène TCI, et du coup, il prit le FLASH en pleine figure !!!

J'ai obtenu des voix paranormales extraordinaires en TCI mais
toutes par la prière, car j'enregistre toujours après avoir prié
pour demander l'aide du Ciel. Je suis comme ça, j'ai besoin
de sentir ce lien avec le Ciel par l'intermédiaire de la prière,
et il y a eu des témoins sur le FLASH et sur certaines des voix
paranormales que j'ai obtenues. Puisque je ne vous mens pas
sur mes résultats obtenus en TCI, pourquoi donc vous mentirais-je
sur cette expérience astrale vécue hors de mon corps physique ?

Toutes ces expériences vécues ont enrichit mon âme, malgré
que j'ai eu des doutes au tout début sur la réalité objective de
la TCI (le temps m'a prouvé le contraire), et c'est de cette
richesse intérieure que je puise mon énergie à écrire autant,
j'éprouve le besoin de ne pas garder cette richesse enfermée
en moi, j'ai besoin de l'exprimer, de la partager afin d'apporter
la sincérité de mon témoignage si cela peut contribuer à aider
des gens endeuillés, ma démarche est totalement altruiste,
désintéressée, sans faire pour autant de moi un "Saint" ou un
"prophète" que je ne suis pas, je suis comme vous, avec mes
qualités et mes défauts, comme tout le monde sur Terre d'ailleurs,
mais je ne vous mens pas, je suis sincère et honnête, je vous
ai témoigné de choses vraies, et même si vous en doutiez, je
garde bonne conscience, car je SAIS ce que j'ai vécu et vous
n'y changerez rien.

Et même, je ne m'arrête pas là, je continue de prier Dieu et
le Ciel en leur demandant des choses extraordinaires qui se
réaliseront peut-être un jour aussi, qui sait ? Je l'espère...

Jésus a dit : << Demandez et on vous donnera, frappez et on
vous ouvrira, cherchez et vous trouverez. >>

Comme j'ai toujours la foi, je prie et je demande, je cherche
aussi la vérité, et je demande surtout à Dieu de me prendre
à Son service, je Lui fais don de ma vie dans mes prières
afin qu'il en soit fait en moi selon Sa volonté et non selon la
mienne. Jésus a dit encore : << Celui qui voudra sauver sa
vie la perdra et celui qui la donnera la sauvera. >> Mettre sa
vie volontairement au service de Dieu et de la Vérité, c'est
s'enrichir intérieurement de la vie Divine, et ce n'est surtout
pas perdre toute sa personnalité comme le pensent souvent
les gens qui ont peur de donner leur vie à Dieu. Jésus insistait :
<< Si vous ne mourrez pas, vous ne vivrez pas >> Il n'invitait
pas les gens à se suicider, mais à donner leur vie à Dieu de
façon consciente et volontaire, de façon à MOURIR dans notre
petit moi humain pour faire VIVRE en nous notre moi Divin,
nous avons à y gagner plus qu'à y perdre, aussi, tous les matins
en me levant, j'adresse à Dieu cette prière :
___________________________________________________

<< Seigneur Dieu, Père,

Gloire à Toi au plus Haut des Cieux !
Béni sois - Tu !
Que Ton Nom soit sanctifié !
Que Ton Royaume et Ta Justice viennent vite sur la Terre !

Je Te remercie chaque jour de me faire don de la vie et de
la santé afin que je puisse t'adorer dans la joie et le bonheur.

Je Te fais don de ma vie ; tout mon être t'appartient,
prends mon corps, mon coeur, mon âme et mon esprit,
je les mets à Ton service, afin qu'il en soit fait en moi
selon Ta volonté et non selon la mienne.

Amen ! >>
___________________________________________________

Si vous aussi vous faîtes cette prière, c'est la (ou l'une) des
plus puissante(s) qui soi(en)t, même si cela ne vous enlevera
pas toutes vos épreuves et problèmes de la vie, vous vous
sentirez habité(e)s intérieurement par une force et une énergie
nouvelle, spirituelle, par des pensées et des sentiments positifs
qui vous feront percevoir la vie autrement, peu à peu vous
sentirez en vous-mêmes une transformation de votre façon de
penser, car vous allez attirer à vos côtés la présence d'esprits
lumineux, de hautes entités Spirituelles, des Anges de Dieu,
vous ne les verrez très probablement pas ni ne les entendrez
mais vous vous sentirez comme soutenu(e)s par une présence
invisible dans les bons moments de la vie comme dans les
mauvais. Je l'ai vérifié sur des années, même si cela ne nous
enlève pas tous nos petits tracas de la vie quotidienne, car si
nous sommes sur Terre, c'est que nous devons grandir en
amour et en conscience au travers des expériences et des
épreuves de la vie. Cependant, la FOI nous renforce et nous
fait peu à peu grandir Spirituellement...

Je suis bien conscient que certaines personnes peuvent me
prendre pour un "total illuminé", un "fou" ou quelqu'un qui se
prend pour un "Saint", mais de tout cela je ne suis point, car
j'ai aussi des passions dans la vie, des loisirs autres que la
Spiritualité, j'aime le sport, le cinéma, la lecture, la musique,
ma vie ne se limite pas qu'à la TCI, mais avec toutes ces voix
paranormales obtenues en TCI, je ne puis être le même qu'avant,
je sens de plus en plus qu'il faut faire de notre vie Terrestre
quelque chose de beau, de noble et de grand, car je suis
CONSCIENT que la vie qui nous attend après notre mort
dépend surtout de celle-ci (ici-bas) qui l'y prépare... Et c'est
la raison pour laquelle je donne la priorité dans ma vie aux
valeurs de l'Esprit, ce qui est à mes yeux l' ESSENTIEL., le
reste, le matérialisme, je ne le néglige pas (car j'ai un bébé
de 18 mois à élever), mais je le place au second plan (pas le
bébé mais le confort du matérialisme), et pas en premier.

Pardonnez-moi d'avoir été aussi long dans mes écrits, cela fait
partie de mes défauts que de rentrer dans tous les détails, il me
manque un esprit de synthèse je pense, sauf si l'on aime
disposer de tous les détails pour comprendre ou se faire l'opinion
d'un chose.

Bonne continuation Spirituelle à chacun(e) de vous tous(tes).

Que Dieu vous bénisse !

Amicalement,

Adonesis


:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
saraliz



Inscrit le: 04 Nov 2005
Messages: 157

MessagePosté le: 24 Nov 2006 4:43    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Un jour je vous raconterai la seule expérience consciente que
j'ai vécue hors du corps et comment je percevais cet autre
monde ; ce que j'ai ressenti, c'est l'étrange sensation de voir
des choses qui nous environnent avec un sentiment d'unité
avec elles qui nous traverse l'esprit, par exemple, vous êtes
chez vous (sur Terre) et vous savez par exemple que votre
télé se trouve à environ 3 mètres de vous, que le canapé lui
se trouve à environ 2 mètres, que le mur le plus proche se
trouve à environ 1,50 mètre, etc... mais là, dans ce monde
Spirituel, nous sentons ne faire qu' UN avec tout ce qui nous
environne, nous voyons des choses devant vous par exemple
mais en même temps nous sentons qu'elles font partie de
nous, que la distance n'existe pas. C'est très difficile à
décrire comme sensation et il faut vraiment le vivre pour le
le comprendre. Ensuite, pour me prouver que je ne "rêvais"
pas, CAR J' ETAIS BIEN CONSCIENT (et hyper heureux
d'être hors de mon corps), j'ai donc voulu ramener le
souvenir intact de ce vécu réel à ma conscience en ouvrant
instantanément les yeux de mon corps physique que je savais
endormi dans ma chambre... et aussitôt pensé, aussitôt
j'ouvris mes yeux physiques, charnels, alors que la seconde
d'avant j'étais horps de mon corps !!!! J'ai obtenu ainsi la
preuve que ce n'était pas un rêve, car cette expérience ne
faisait pas suite à un accident, un coma, une opération ou
un malaise cardiaque comme c'est le cas dans les NDE,
mais tout simplement parce que j'en avais fait la demande
à Dieu dans une prière, j'avais demandé de vivre ce type
d'expérience sans passer pour autant par un coma ou
un accident, j'avais bien demandé que je sois CONSCIENT
et que je ramène ensuite ce souvenir intact dans mon corps
physique.

Je sais que mon témoignage vous sera sans doute difficile
à accepter, il n'est pas "classique", et c'est la raison pour
laquelle je n'en avais pas parlé jusqu'ici, je m'étais confié
jusqu'à présent à une seule personne, à un ami. La prière
que je fis était liée au fait que j'avais dévoré un livre que
j'avais trouvé très remarquable : << Enquête sur l'existence
des Anges gardiens >> où il était question d'apparitions
présumées Angéliques au moment des NDE, alors
j'espérais un jour moi aussi vivre cette expérience hors du
corps mais sans pour autant souffrir pour engendrer ce
phénomène. C'est environ un mois après ma prière, alors
que je n'y pensais plus que je vécu cette sortie de corps
CONSCIENTE ou j'étais TELLEMENT HEUREUX de flotter
comme une plume au vent... Cela n'avait rien avoir avec un
rêve, car j'étais conscient d'être CONSCIENT, et je pensais :
<< Comme c'est MERVEILLEUX d'avoir la PREUVE que la
vie existe REELLEMENT hors du corps physique !!! J'étais
"fou de JOIE" dans cet état là... En fait, je peux tout vous dire,
je me trouvais dans une vieille maison de style très ancien
avec une grande tapisserie sur le mur, il y avait une longue
table en bois rectangulaire avec au bout une lampe à pétrole
dont je me souviens très bien et moi je flottais au dessus de
la table, mais vraiment j'étais TRES HEUREUX, conscient
d'être CONSCIENT hors de mon corps physique, avec, je le
répète, une sensation que je n'avais jamais lue nulle part :
je sentais mais vraiment très étrangement que toutes les
choses que je voyais étaient en moi et moi en elles, il y avait
une UNITE parfaite, je ne faisais qu'UN avec tout ce que je
voyais autour de moi (c'est assez curieux à vivre !!!).

Je flottais en me dirigeant le long de la table par la pensée,
et, arrivé au niveau de la lampe à pétrole (qui était allumée),
je l'ai traversée avec ma main (astrale) qui a passée au travers,
j'étais hyper heureux de vivre cette expérience, puis j'ai atteint
le mur en face de moi, et c'est là, en le traversant que j'ai eu
la pensée d'ouvrir instantanément mes yeux physiques pour
ramener aussitôt ce souvenir intact dans ma conscience,
et donc, que vous le croyez ou pas je vous dis la vérité,
aussitôt cette pensée émise, immédiatement j'ai ouvert en
grands mes yeux avec ce bonheur qui était en moi, imprégné
de ce que je venais de vivre intensément les instants auparavant,
je me souviens m'être levé aussitôt du lit et avoir beaucoup prié
pour remercier le Ciel d'avoir exaucé mon voeu, ma prière, car
j'avais conscience que c'était une "réponse" à la prière que
j'avais faite environ un mois plutôt, c'est du moins comme ça
que je l'ai ressenti. En revanche, je n'ai pas vu de "lumière"
éclatante, et je n'ai jamais vue ni connue cette maison (de
style très ancien) où je me trouvais, je n'ai pu être influencé
par la vision d'une maison que je connaissais. Cette expérience
remonte à une dizaine d'années de cela.


Bonjour Adonesis et bonjour à vous tous(tes)
Merci pour le partage de cette expérience qui m'est familière,
l'ayant moi même vécu.
En ce temps là, c'était vraiment contre ma volonté,
je ne voulais rien savoir de sortir de mon corps.
Je ne connaissais pas cela et j'avais très peur.
À l'instant de la séparation de mon corps physique et astral,
il se produisait toujours un claquement sec
ou une vibration dans mes tympans(je n'ai pas les mots exacts)
et c'était désagréable.
C'était vraiment physique et non pas un rêve.
Je ne sais pas si c'est comme cela pour tout le monde.
N'empêche que j'ai quand même fait des essaies.
Je volais et n'avais aucun contrôle sur ma vitesse,
j'allais vraiment trop vite, j'ai essayé avec succès de ralentir.
J'ai essayé de marcher
même si je ne sentais pas le sol sous mes pieds.
J'ai essayé de traverser les murs mais rendue à ma tête,
la peur d'étouffer me prenant , je reculais.
J'aurais pu m'élancer dans le ciel et aller ailleurs;
Je le savais mais ne voulais pas le faire.
J'avais bien trop peur de n'être pas capable
de revenir dans mon corps. j'ai essayé
de me regarder dans un miroir. lol !
Mais c'est évident que je ne me voyais pas,
j'étais comme un fantôme. lol
J'ai fait plusieurs petites expériences
mais sans jamais franchir les murs de ma demeure.
Quand j'ai commencé à vraiment «accepter, apprécier
et aimer» ces sorties hors corps, elle ont disparues.
Je ne saurai jamais pourquoi j'ai vécu ces
expériences (en toute conscience) à plusieurs reprises
durant 6 mois il y a quelques années.
Je n'avais jamais entendue parler de ce phénomème.

Aujourd'hui j'aimerais vraiment revivre ces expériences.
J'irais probablement plus loin, je me permettrais de
sortir des murs de ma maison.
Je n'aurais plus peur!


Joséphine Wall

Tu écris et je te cite

Citation:
<< Seigneur Dieu, Père,
Gloire à Toi au plus Haut des Cieux !
Béni sois - Tu !
Que Ton Nom soit sanctifié !
Que Ton Royaume et Ta Justice viennent vite sur la Terre !

Je Te remercie chaque jour de me faire don de la vie et de
la santé afin que je puisse t'adorer dans la joie et le bonheur.

Je Te fais don de ma vie ; tout mon être t'appartient,
prends mon corps, mon coeur, mon âme et mon esprit,
je les mets à Ton service, afin qu'il en soit fait en moi
selon Ta volonté et non selon la mienne.

Amen ! >>


Voilà c'est ma prière à moi aussi du plus profond de mon Âme.

[Je Te fais don de ma vie ; tout mon être t'appartient,
prends mon corps, mon coeur, mon âme et mon esprit,
je les mets à Ton service, afin qu'il en soit fait en moi
selon Ta volonté et non selon la mienne. ]


J'ai déjà lu ces mots un jour et je les partage ici car ils vont dans le même sens.
Non nobis. Non nobis Domine, sed nomini tuo da gloriam.
(Rien pour moi. Rien pour moi Seigneur,
mais tout pour la gloire de ton nom.)

Amen


Mario Duguay

Amicalement

Saraliz bisous
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adonesis



Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 138
Localisation: Paris

MessagePosté le: 25 Nov 2006 3:48    Sujet du message: Répondre en citant

:ange1:


Bonjour Saraliz !


Merci beaucoup pour ton témoignage très intéressant, tu donnes
aussi des détails qui semblent démontrer que tu ne rêvais pas non
plus, j'ai aimé le test d'essayer de te voir dans un mirroir, c'est très
intelligent de ta part d'y avoir pensé, si j'avais eu un mirroir devant
moi ce jour là, je crois que j'en aurai fait de même (car je suis très
curieux).

Ces expériences que tu as vécues avaient leur raison d'être, peut-
être le Ciel a t-il voulu que tu les vivent afin d'apporter aux autres
ce témoignage merveilleux que la vie ne se limite pas à nos 5 sens
connus ; qu'il existe bien un autre monde que le notre et qui est tout
aussi réel bien que différent dans sa forme, car le monde spirituel
est polarisé par rapport au monde physique, tout comme le principe
féminin est polarisé par rapport au principe masculin. Pour chaque
chose qui existe, son contraire existe aussi et lui est complémentaire.
C'est le YIN et le YANG.

Sur Terre nous connaissons la mortalité, les distances et le temps,
dans le monde spirituel, nous connaissons l'immortalité et les
distances et le temps n'existent pas.

S'il existe un monde visible, matériel, dense, physique, palpable,
il existe aussi un monde invisible, immatériel, subtil, psychique et
impalpable, car la vie se polarise toujours en 2 Principes, et il y a
toujours une complémentarité entre ces 2 Principes de la Création.

Nous-mêmes sur Terre sommes constitués d'un corps visible et
d'un corps invisible, et notre âme et notre Esprit seraient aussi 2
polarités complémentaires. On aurait, selon la Tradition ésotérique,
7 corps de plus en plus subtils qui << s'emboiteraient >> en
quelque sorte les uns dans autres selon leurs vibrations respectives.
Notre âme nous ferait évoluer dans le monde spirituel, astral, et
notre Esprit (notre moi Divin), lui, est en Dieu, dans la Plan Divin,
et un jour, paraît-il, à la fin de notre évolution, nous connaîtrions
une sorte de "seconde mort", dans laquelle notre âme cesserait
d'être pour vivre à l'état d'Esprit pur, dans le monde Divin, sans ne
plus avoir à se réincarner sur Terre. Je parle au conditionnel, car
évidemment je n'ai personnellement aucune certitude absolue de
tout ça.

On parle même de 7 corps ; et elle est d'ailleurs assez curieuse
cette expression : "de s'envoyer en l'air au 7 ème Ciel" lorsque nous
vivons l'extase dans nos rapports intimes amoureux, peut-être y a
t-il un sens caché au fait que le vrai bonheur se trouverait tout en
Haut, dans le Monde Divin, au 7 ème Ciel, au 7 ème Plan vibratoire.

Les Saint(e)s et les grands Maîtres Spirituels viendraient de ce
7 ème Ciel, du monde Divin, pour apporter aux être humains la
sagesse et la connaissance de la vérité, parmi eux je citerai
personellement le Maître Spirituel Omraam Mikhaël Aïvanhov,
l'enseignement divin qu'il apporta sur Terre venait, selon moi bien
sûr (les gens en pensent librement ce qu'ils veulent) directement
du Plan Divin et était la continuité de l'enseignement du Christ,
ce Sage était d'une très grande pureté spirituelle, voici un lien
sur les ouvrages que l'on publia des conférences gratuites qu'il
donna durant toute sa vie, car il suivait l'exemple de Jésus qui dit :
<< Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement >>
(mais lui-même n'écrivait pas de livres)

http://www.prosveta.com/omraam-mikhael-aivanhov.phtml?language_id=1&distributor_id=1&SESSION_ID=PROSVETA456781802bce1

Autres livres qui m'ont énormément apporté sont ceux du Dalaï-Lama
que je considère aussi comme un Saint homme sur Terre, c'est
un très grand Sage qui n'a pour philosophie de la vie que la bonté,
je l'aime beaucoup. Quelques livres du Dalaï-Lama (mais il y en a
beaucoup d'autres... voir aussi les ventes en FNAC) :

http://www.evene.fr/livres/livres_auteur.php?id_auteur=788

Vraiment, la vérité n'a pas d'étiquette, personne ni aucune religion
n'en a le monopole, elle n'appartient à personne, et quand on lit les
livres des Sages Aïvanhov et du Dalaï-Lama, on élargit sa perception
des choses et on ne peut que s'enrichir Spirituellement, je leur dois
tout, avec l'enseignement du Christ principalement aussi. Peu importe
en fait d'où nous vient la lumière, c'est ce qu'elle véhicule comme
vérité, comme sagesse, qui est le plus IMPORTANT. Un proverbe dit :
<< Ne cherche pas d'où vient la lumière mais vois ce qu'elle t'apporte. >>

Merci encore chère amie Saraliz de nous avoir fait partager ton
témoignage fort intéressant, tu as une grande sensibilité de coeur
et une richesse de l'âme, tout comme la plupart des personnes
regroupées sur ce site qui porte bien son nom (Lumière Spirituelle).

Cordiales et Amicales pensées,

Adonesis

papillon04 :ange1:


* * * * * * * Pensées du Sage Aïvanhov :


C'est parce que les êtres humains sont tous différents qu'il peut y avoir entre
eux des échanges fructueux. Le seul point qu'ils doivent avoir en commun,
c'est un haut idéal, le désir de toujours progresser dans l'amour et la lumière.
Pour tout le reste, ils peuvent être différents, c'est cette différence qui rend
leur vie riche et belle.

Celui qui agit vis-à-vis des autres avec bienveillance, compréhension, patience,
générosité, manifeste consciemment ou inconsciemment sa foi en un principe
supérieur qui lui dicte sa conduite. Quant à celui qui s’imagine que sa foi excusera
ses fautes aux yeux de Dieu, il se trompe doublement : d’abord, la foi n’efface pas
les fautes ; ensuite il fait preuve d’une malhonnêteté qui les aggrave même, car c’est
se moquer du Seigneur que de prétendre croire en Lui alors qu’on fait le contraire de
ce qu’Il demande. Si la foi suffisait, pourquoi tant de croyants sont-ils plongés dans
des états déplorables où leur foi ne peut rien pour eux ? De quoi ont-ils l’air à répéter :
« Je crois… je crois… » alors qu’on entend s’élever du plus profond d’eux-mêmes une
autre voix qui dit : « Je suis faible, je suis malade, je suis ignorant » ! Le seul véritable
critère de la foi, ce sont les actes.

Les croyants donnent à leurs églises et à leurs temples une importance excessive.
Mais pourquoi se limiter ainsi ? Existe-t-il un temple construit par les humains qui soit
comparable au grand temple que Dieu a créé : l’Univers ? Peut-il exister un lieu plus sacré
qu’un lieu créé par Dieu Lui-même ? Comment s’imaginer qu’un bâtiment, assemblage
de matériaux friables, est capable de surpasser l’œuvre de Dieu que personne jamais
n’arrivera à détruire ? Il faut respecter ces lieux de prière et de recueillement que sont les
temples, mais il faut comprendre aussi que l’on peut adorer Dieu dans son temple : la
nature, et particulièrement dans la paix et la limpidité du matin. Là, le soleil qui se lève
est l’hostie qui distribue ses bénédictions à toutes les créatures : la lumière, la chaleur
et la vie. Où que vous soyez sur la terre, le soleil brille au-dessus de votre tête. Vous
n’avez pas besoin de voyager ou d’aller en pèlerinage pour le rencontrer. Il est le symbole
de l’omniprésence de Dieu. Sa lumière, sa chaleur et sa vie valent tous les talismans,
toutes les reliques et tous les sacrements.

Armez-vous des armes de l’amour, personne ne pourra jamais vous reprocher
d’avoir utilisé de telles armes. Si vous trouvez qu’elles ne sont pas assez efficaces,
c’est en réalité que votre amour n’est pas assez puissant. Alors, renforcez-le, un
jour tous seront obligés de se rendre.

Qu'est-ce qui fait qu'à un moment donné des êtres sont amenés à faire
partie de telle ou telle famille ? Prenons seulement la naissance des
enfants... Quand un enfant entre dans une famille, il se peut que dans
une incarnation antérieure , déjà , il ait eu certaines relations avec ceux
qui sont maintenant ses parents. Si c'est un garçon, c'est peut-être
comme fiancé, mari ou amant qu'il avait connu celle qui est maintenant
sa mère. Et il en est de même pour la fille à l'égard du père. Ils avaient
connu l'amour sous une certaine forme et maintenant, pour évoluer, ils
doivent s'aimer autrement . Si aujourd'hui un homme et une femme
éprouvent l'un pour l'autre une attirance sexuelle, ils reviendront peut-être
pour s'aimer comme parents et enfants . Ils s'embrasseront à nouveau,
mais leurs baisers seront ceux de la mère (ou du père) et de l'enfant.
Il peut aussi arriver que , dans une incarnation antérieure , certaines
personnes, ayant fait du tort à d'autres, doivent maintenant les accueillir
comme enfants dans leur famille pour réparer les fautes commises...
Qu'ils soient parents, enfants, frères et sœurs, les raisons qui font qu' un
certain nombre d'êtres se retrouvent maintenant pour former une famille
sont infinies, et chaque cas demande une explication appropriée.

La véritable évolution de l' homme se fait sur la terre , pas ailleurs.
Celui qui, à cause de ses crimes , est condamné après sa mort à souffrir
longtemps dans les régions du plan astral doit ensuite revenir sur terre
pour réparer le mal qu'il a fait. Car il ne suffit pas de souffrir, la souffrance
n'est pas une réparation pour toutes les fautes qu'on a commises.
Puisque c'est sur la terre qu'on a commis ces fautes , c'est sur la terre
qu'il faut venir réparer. Il n'y a pas d'autre explication à la réincarnation.
Si on avait déjà expié ses fautes dans l'au-delà , pourquoi devrait-on
redescendre sur la terre ? En réalité il existe une loi d'après laquelle
l'homme doit réparer ses erreurs dans toutes les régions de l'univers
où ces erreurs ont produit des dégâts.

Le Créateur a laissé à ses créatures humaines la liberté de choisir leur
destinée ; et même les esprits les plus puissants du monde invisible
n'ont pas le droit d'intervenir, ils sont obligés de respecter leur choix.
C'est pourquoi, depuis des millions d'années que les humains sont là à
s'égarer, à se débattre, à souffrir, ils n'interviennent pas. Ils savent qu'un
jour ou l'autre, même les plus entêtés finiront par comprendre qu'ils se
sont trompés dans leurs choix ; alors ils attendent, ils sont patients.
Celui qui veut devenir un héros, un saint, un fils de Dieu, ils le laissent
marcher sur ce chemin. Celui qui veut devenir un criminel , ils le laissent
aussi , car ils connaissent les lois , ils disent : "" Le pauvre , il va
fatalement se casser la tête ! "" Ça, ils le voient d'avance, mais ils
doivent laisser chacun faire ses expériences et tirer des conclusions.
Nous sommes donc libres d'agir comme nous voulons , mais avant
d'exercer cette liberté , il est préférable de savoir qu'il existe des lois qui
viendront nous punir si nous agissons mal , et nous récompenser si
nous agissons bien.

Nous n'avons pas le pouvoir d'effacer le passé ni de changer le présent,
mais nous avons celui de créer l'avenir. C'est Dieu qui nous a donné ce
pouvoir. Par la pensée, par le désir, par la volonté, nous pouvons tout.

Quelqu'un dit : " Moi, je ne crois qu'à ce que je vois ! " Eh bien, cette personne
prouve tout simplement qu'elle ne réfléchit pas. Car de quoi est-elle occupée jour
et nuit ? De ses pensées et de ses sentiments, ainsi que des pensées et des
sentiments des autres. Est-ce qu'elle les voit ? Non. Alors , comment se fait-il
que ces pensées et ces sentiments représentent pour elle une telle réalité ?
Deux êtres s'aiment, ils ne voient pas leur amour, ils ne le touchent pas, mais
à cause de lui ils sont prêts à remuer ciel et terre. Et l'âme , et la conscience,
qui les a vues ? Quand on dit au tribunal : " En mon âme et conscience, je
condamne cet homme ", alors on décide du sort d'une personne au nom de
quelque chose qu'on n'a jamais vu et dont on met l'existence en doute ? C'est
cela, se montrer réaliste ?... Sans vouloir l'admettre, les humains ne croient qu'à
des choses invisibles, impalpables. Ils pensent , ils sentent , ils aiment , ils
souffrent, ils pleurent toujours pour des raisons invisibles, mais en même temps
ils s' obstinent à prétendre qu' ils ne croient qu' à ce qu' ils voient . Quelle
contradiction !

Mikhaël Aïvanhov

:angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1: lum2 :angel1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lumière Spirituelle Index du Forum -> Spiritisme, Paranormal et Esotérisme Toutes les heures sont au format GMT + 3 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2006 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com