connecté(s)
Lumière Spirituelle
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A lire avant de participer sur le site !

Archive de l'ancien Forum de Lumière Spirituelle.
Vous pouvez seulement lire.
Pour revenir sur le nouveau Forum Cliquez ici

Sensation étrange.
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lumière Spirituelle Index du Forum -> Spiritisme, Paranormal et Esotérisme
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Yondolar



Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 101
Localisation: Landes

MessagePosté le: 27 Juin 2006 22:49    Sujet du message: Sensation étrange. Répondre en citant

Bonjour,

Je voudrais vous faire part d'une chose qui m'est arrivé il y à quelques jours, alors que je dormais.
Je vais essayé de vous le retranscrire le plus justement possible, bien que lorsque ça m'est arrivé je sentais parfaitement ce qui m'arrivait...par contre au reveil, comme pour les rêves, c'était beaucoup plus flou, moins clair, moins precis...

J'étais donc allongé, quand à un moment mon corps semblait vide, attiré par le bas, et moi je me sentais "partir" en faitj'etais au même endroit que mon corps physique, mais lui semblait decalé.... Je sais qu'à ce moment là j'étais pas rassuré car je me repétais plusieurs fois: "non! pas encore, je ne suis pas pret, je ne veux pas partir!" Pourtant, mon corps était si lourd...j'avais l'impression d'être quelqu'un d'autre...

J'ai essayé de me mettre dans le même etat d'esprit que la veille avant de me coucher la nuit suivante, pour voir si ça allait se reproduire, mais rien.

Je ne sais pas exactement si ce phénomène etait du au relachement de mes nerfs, ou si c'était seulement un rêve ou encore un debut de voyage astral.

Ce que je sais c'est que tt etait clair pour moi à ce moment là, et que lorsque je suis redevenu "normal" je me suis reveillé comme si l'on avait fait un mauvais rêve, comme si une presence dans la chambre nous avait reveillé.

Quelqu'un pourrait il m'eclairer sur ce sujet, apporter des explications, des hypothèses?

Bien à Vous.
_________________
Anthony à la recherche de la vérité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
RNathalie



Inscrit le: 10 Mar 2004
Messages: 1990
Localisation: Nantes

MessagePosté le: 27 Juin 2006 23:29    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Yon et, merci pour ce partage. :pourtoi:

"mon corps semblait vide, attiré par le bas, et moi je me sentais "partir" en faitj'etais au même endroit que mon corps physique, mais lui semblait decalé.... Je sais qu'à ce moment là j'étais pas rassuré car je me repétais plusieurs fois: "non! pas encore, je ne suis pas pret, je ne veux pas partir!" Pourtant, mon corps était si lourd..."

J'ai déjà vécu ce genre de phénomène, comme celui dont tu nous parle.
Certain te diront que tu as vécu une sortie de corps...

Ce qui est important, c'est ce que toi tu déclare avoir ressenti.
Tu expliques très bien les étapes par lesquelles tu es passé, on suit bien ce que tu as pu ressentir...

Ainsi as-tu senti la nuance de ton Moi profond, interne et ton Moi de surface, corporel (matériel).
Nôtre âme est comme un voile léger qui voyage au gré du vent qui le guide selon ses humeurs.
Notre corps représente notre véhicule pour évoluer 'matériellement' sur cette Terre.

Quand on vit ce que tu dis avoir vécu, on sent bien, en soi, à quel moment notre esprit se détache de notre corps, qui tout d'un coup nous apparaît bien pesant, alors que notre âme, elle, est légère comme une plume...

Voilà ce que je peux partager avec toi à ce sujet là Yon.
Chacun ses mots. :sourir:

ballons

RNath.

_________________
"On ne peut rien enseigner à autrui. On ne peut que l'aider à le découvrir lui-même."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mireille



Inscrit le: 22 Mar 2005
Messages: 63
Localisation: St Pierre du Perray (Essonne)

MessagePosté le: 28 Juin 2006 1:13    Sujet du message: Répondre en citant

coucou yon,

et bien comme le dit Nath, moi j'aurais tendance à dire prémices d'une sortie hors du corps. Ca m'est arrivé une fois et je suis sortie de mon corps mais à moitié seulement (j'ai eu tellement peur que du coup je suis rerentrée illico), et ça faisait un peu ça au tout tout début..le corps est très lourd et très vite (pour moi) il n'existe plus et tu es toute légère (sauf que quand tu te retournes et que tu vois allongée ..oops..tu hurles de trouille..enfin moi).

Et par périodes ça voudrait bien recommencer, quand je lis en particulier, je ne sais pas pourquoi ? détendue peut-être..je sais pas, mais comme je ne veux pas, j'ai appris à reconnaitre. Donc, je pense que si c'est cela et que tu ne veux pas, tu apprendras à reconnaître et ça se passera tout seul (enfin..je crois).

amicalement Yon, à bientôt.

mimi
_________________
"l'amour est le joyau de l'âme"

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
joelle



Inscrit le: 22 Jan 2006
Messages: 450
Localisation: belgique

MessagePosté le: 28 Juin 2006 10:11    Sujet du message: Répondre en citant

merci pour ce partage. bisous lum2
_________________

http://amitie.goodforum.net/index.htm
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ptitlutin



Inscrit le: 07 Sep 2005
Messages: 331
Localisation: Dans le Nord de la France

MessagePosté le: 28 Juin 2006 10:50    Sujet du message: Répondre en citant

Moi j' ai déjà eu des sensations que tout tremble d' un coup en ayant les yeux fermés.
ensuite une sensation d' être ailleurs.
De ne plus savoir qui je suis!
Et cela pendant une à 5 minutes pas plus.

Y a t il un rapport?

Amitiés,
_________________
Visitez mon site
Ma mini-boutique en ligne à connaître absolument
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Lumière Intérieure



Inscrit le: 05 Juin 2006
Messages: 352

MessagePosté le: 28 Juin 2006 13:06    Sujet du message: Répondre en citant

Yon, Je me permets de partager ma théorie sur ces sensations étranges dont tu parles :

Selon moi, le temps n'existe pas ...... je l'ai compris au fil de mon cheminement personnel, comme pour nous tous, tout ce que nous expérimentons apporte son lot de prise de conscience et d'éclairage sur le chemin que nous parcourons ...... ceci mis a part, je disais donc le temps selon moi n'existe pas, partant de ce principe, le temps n'est pas linéaire tel que nous le concevons dans notre vision mentale, ce temps que nous considérons en rapport à la rotation de la terre, du mouvement de système solaire ect .... comme disait einstein le temps est relatif dans notre monde de la matière.

Mais au delà de ce concept, dans l'absolu le temps est "ici et maintenant" voyez combien de fois jésus nous a til transmis ce message dans la bible. le temps est donc simultané cet a dire : passé/présent/futur sont dans l'instant .......

notre niveau de conscience ne nous permet pas de l'appréhender de cette manière et pourtant ......

alors pour répondre à tes questionnements, ces sensations étranges dont tu parles ne sont que la traduction de Toi dans l'instant, ici et ailleurs, tu étais là et là .... à la fois.

Nous sommes le tout, et nous vivons simultanément le tout aussi ........

là dans cette expérience que tu as vécu, tu en as simplement eu conscience ..........

Alors les balivernes de sortie du corp (pardon a ceux qui y croient, je respecte meme si je ne suis pas ok avc ça) donc ces balivernes sont encore un concept du mental pour expliquer ce qu'il ne parvient pas à comprendre ........... c'est vrai ca dépasse l'entendement humain ........

Mais en fait, tu n'as fait que vivre dans l'espace temps, nous vivons tous dans cet espace temps, mais nous n'avons conscience que de l'espace temps matière, parfois nous vivons des experiences qui nous transportent au dela de ces portes de la matière que nous nommons, faute de mieux,
: médiumnie, voyance, voyages astraux ect ...

mais en réalité, notre état vibratoire nous permet de prendre conscience des autres espaces temps ......... ca ne dure que le temps d'une fraction car notre mental nous ramène très vite à la matière ....... mais ces fractions de lueur, d'éveil, de conscience, nous permettent d'appercevoir au dela de nos limites et nous vivons des sensations dites étranges .... mais elles ne sont que la continuité de Notre SOI à un autre niveau de conscience .....

Enfin voilà j'espère que j'ai pu m'exprimer clairement, pas facile a expliquer tout ça.

bye bye shake hands
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yondolar



Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 101
Localisation: Landes

MessagePosté le: 28 Juin 2006 18:43    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour a tous et a toutes;

merci pour vos réponses, luminetsens, j'ai pas réellement bien compris ta description...suis un peu mou du cerveau. LOL
cependant, je suis d'accord sur le fait que le temps est un concept typiquement humain, sur notre monde, ici bas...
pourrais tu eclaircir ta pensée s'il te plait?
veux tu dire que je me suis quand même dédoublé en deux lieux différents, au mm instant?
...je ne saisi pas tout...désolé! mope

Bien à Vous.
_________________
Anthony à la recherche de la vérité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yo



Inscrit le: 03 Nov 2004
Messages: 1268

MessagePosté le: 28 Juin 2006 20:06    Sujet du message: Répondre en citant

papillon04 Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, voici un lien où l'on peut écouter le témoignage de Jean Morzelle sur son expérience hors du corps, c'est-à-dire lors de sa NDE :

http://perso.wanadoo.fr/iands-france.org/Vif%20du%20%20sujet%2001%20Piste%201.mp3

Le début du témoignage de Jean débute après 5 mn 55 sec.

Je crois que ça répondra très bien à ceux qui pensent qu'on ne peut pas "sortir de son corps"...

Maintenant on peut appeler ça comme on veut : "autre dimension d'existence, autre dimension de conscience", il n'en reste pas moins que l'on est bien HORS du corps et pas DEDANS...

Et par rapport à ce que disait Anthony, je me souviens très bien que lors de ma première OBE, juste avant d'être projeté à des dizaines de kilomètres de là, je ressentais mon corps comme une masse posée sur le sol, une masse pesante dont j'étais de plus en plus détaché...
Et je confirme cette sensation de décalage entre "soi" et le corps physique que l'on ressent juste avant d'être projeté ailleurs.

D'ailleurs pour anecdote, j'ai déjà raconté sur ce forum une autre expérience de "légère décorporation" où j'entendais mon corps respirer à 1 mètre de moi, et j'étais parfaitement conscient, même si je ne voyais rien cette fois-là.

Je crois que cela ferait sourire Jean Morzelle si on lui disait qu'il n'a pas pu "sortir de son corps", tout comme moi cela me fait sourire...


PS : on peut lire aussi le témoignage de Nicole Dron sur ce site http://www.notre-experience.net/article.php3?id_article=16
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lumière Intérieure



Inscrit le: 05 Juin 2006
Messages: 352

MessagePosté le: 28 Juin 2006 20:58    Sujet du message: Répondre en citant

Yo il ne sert a rien de s'emballer !!

Je pense que l'on s'est mal compris ..... tout simplement.

Je n'adhère pas a l'idée des voyages astraux même si la sensation Elle existe bien .........

Concernant les NDE, c'est tout autre chose, le corps étant entre Vie et Mort, l'esprit lui peut bien entendu flotter entre ces deux dimensions ........ je n'ai jamais remis en question ce fait là , que personnellement je n'appelle pas : "Sortie hors Du corps" mais NDE : Near death Expérience ce qui veut bien dire :Expériences de Mort Imminentes " expériences aux portes de la mort "et non pas : Sortie du corps ou voyage astral !!!

j'espère que le malentendu est a présent dissipé !!

PS : A ce titre voilà un texte sur un témoignage NDE que j'avais trouvé à l'époque fort interressant.

EMI de Mellen-Thomas B
"The Near-Death Experience: A Reader" by Lee Worth Bailey and Jenny Yates



http://Mellen-Thomas.com

Ce récit est extrêmement particulier sur de très nombreux aspects. C’est un récit de premier plan dans lequel il évoque sa mort pendant 1h ½ à la suite d’une agonie due au cancer. Il est revenu avec une histoire des plus stupéfiantes – et un corps sain. La sagesse spirituelle contenue dans ce récit est impressionnante.

Lorsqu’on discute avec lui, Mellen-Thomas se révèle être un garçon très étonnant ! Il y a très longtemps, on lui a dit que son récit appartenait au monde, il n’a donc jamais vendu les droits à un éditeur ou à un producteur cinématographique. Il partage gratuitement son histoire.

A l’origine, j’ai découvert ce récit par un docteur finlandais qui en avait demandé un exemplaire à un ami australien. Et… enfin, je suis très reconnaissante à Kevin Williams http://www.near-death.com pour tout le dur labeur qu’il exécute dans la recherche sur les EMI et pour le partage de son récit. L’absence de droits est un indicateur qui ne trompe pas concernant la crédibilité des recherches sur les EMI – elles sont disponibles pour tout le monde!

DESCRIPTION DE L'EXPRERIENCE :

A TRAVERS LA LUMIERE

Mellen-Thomas Benedict est un artiste qui a survécu à une expérience de mort imminente en 1982. Il est mort durant plus d’une heure et demi, pendant ce temps il s’est élevé au dessus de son corps et il est allé dans la Lumière. Curieux au sujet de l’univers, il a été entraîné loin dans les profondeurs reculées de l’existence et même au delà, dans le Vide énergétique du Rien derrière le Big Bang. Au sujet de son expérience proche de la mort, le Dr Kenneth Ring a déclaré : « Son histoire est l’une des plus remarquables parmi celles dont j’ai eu connaissance au cours de mes vastes recherches sur les expériences de mort imminente. »

LA ROUTE VERS LA MORT

En 1982 je suis mort du cancer en phase terminale. Le cas dont je souffrais était inopérable et toutes les chimiothérapies que l’on aurait pu m’administrer auraient plus encore fait de moi un légume. On me donnait 6 ou 8 mois à vivre. Dans les années 70, j’avais été accro aux informations et j’étais de plus en plus démoralisé par la crise nucléaire, la crise écologique et le reste. Ainsi, comme je ne possédais pas de fondements spirituels, j’ai commencé à penser que la nature avait fait une erreur et que nous étions probablement un organisme cancéreux sur la planète. Je ne voyais aucun moyen pour nous sortir de tous les problèmes que nous avions créés à la planète et à nous-mêmes. Je percevais tous les humains comme un cancer et c’est bien ce que j’ai eu. C’est ce qui m’a tué. Soyez prudent avec votre vision du monde. Elle peut réagir sur vous, particulièrement si c’est une vision négative du monde. La mienne était excessivement négative. C’est ce qui m’a conduit à la mort. J’ai essayé toutes sortes de méthodes thérapeutiques, mais rien n’a fonctionné.


J’ai donc décidé que la question ne serait qu’entre Dieu et moi. A l’époque, je ne m’étais encore jamais confronté à Dieu, je ne m’en étais même pas préoccupé. Je ne m’intéressais alors à aucune sorte de spiritualité, mais j’ai commencé un périple dans l’étude de la spiritualité et les thérapies alternatives. Je me suis mis à lire tout ce que je pouvais, j’ai potassé le sujet parce que je ne voulais pas être surpris par l’au-delà. J’ai donc commencé à lire des textes sur les religions et les philosophies. Tous étaient très intéressants et donnaient l’espoir qu’il y ait quelque chose de l’autre côté.



Par ailleurs, en tant que travailleur indépendant, j’étais alors artiste sur verres de couleur, je n’avais aucune assurance médicale. Les économies de toute ma vie se sont donc évanouies du jour au lendemain en examens médicaux. J’ai ainsi dû affronter le corps médical sans aucune assurance. Je ne voulais pas que ma famille soit entraînée dans un gouffre financier, j’ai donc décidé de m’en occuper moi-même. Je n’avais pas de douleurs permanentes, mais je perdais connaissance. Cela a tellement évolué que je n’osais plus conduire, finalement, je me suis retrouvé à l’hospice.



Une soignante de l’hospice s’occupait personnellement de moi. Cet ange a été une vraie bénédiction, elle a subi la dernière phase avec moi. J’ai résisté environ dix-huit mois. Je ne voulais pas prendre beaucoup de médicaments car je voulais rester aussi conscient que possible. J’ai alors subi une telle douleur que je ne percevais rien d’autre, heureusement par périodes de quelques jours uniquement.


LA LUMIERE DE DIEU

Je me rappelle m’être éveillé à la maison vers 4 h 30 du matin, j’ai tout simplement su que c’était la fin. C’était le jour où j’allais mourir. J’ai donc appelé quelques amis et je leur ai dit adieu. J’ai réveillé la soignante et je le lui ai dit. J’avais un accord confidentiel avec elle : elle ne devait pas s’occuper de mon cadavre pendant six heures car j’avais lu que toute sortes de choses intéressantes se passent quand on meurt. Je me suis rendormi.


La première chose dont je me souvienne ensuite, c’est le début d’une expérience de mort imminente typique. Soudain j’ai été totalement conscient, je me tenais debout, mais mon corps était dans le lit. Il y avait cette obscurité autour de moi. Hors de mon corps, ma perception était encore plus nette que dans la vie ordinaire. Elle était si distincte que je pouvais voir chaque pièce de la maison, le toit de la maison, l’extérieur de la maison, sous la maison.

Il y avait cette Lumière qui brillait. Je me suis tourné vers Elle. Une Lumière très similaire à ce que de nombreuses autres personnes ont décrit de leur expérience proche de la mort. C’était tellement magnifique. Elle est tangible ; on La ressent. Elle est attirante ; on veut aller vers Elle comme on voudrait aller vers les bras d’une mère ou d’un père idéals. Lorsque j’ai commencé à me déplacer vers Elle, j’ai su intuitivement que si j’allais dans la Lumière, je serais mort. Ainsi, alors que j’allais vers la Lumière, j’ai dit : « S’il te plaît, attends un peu, arrêtons un instant maintenant. Je veux y réfléchir ; je voudrais te parler avant d’y aller. »

A ma grande surprise, toute l’expérience s’est arrêtée à ce moment. En fait, on maîtrise sa propre expérience de mort imminente. On n’est pas sur des montagnes russes. Ma requête a donc été acceptée et j’ai pu converser avec la Lumière. Elle ne cessait de prendre différentes formes telles que : Jésus, Bouddha, Krishna, des mandalas, des images archétypales et des symboles. J’ai demandé à la Lumière : « Que se passe-t-il ? S’il te plaît, Lumière, dis-moi qui Tu es. Je veux vraiment connaître la réalité de la situation. ». Je ne peux pas vraiment citer les mots exacts parce qu’il s’agissait d’un genre de télépathie.

LA LUMIERE A REPONDU

L’information qui m’a été transmise c’est que la croyance met en forme ce que l’on perçoit face à la Lumière. Si l’on était Bouddhiste ou Catholique ou Fondamentaliste, cette perception est un retour de ce que l’on a en soi. Il est possible de l’observer et de l’examiner, mais la plupart des gens ne le font pas. Lorsque la Lumière s’est révélée à moi, Je me suis rendu compte que ce que je voyais vraiment c’est la matrice de notre Moi Supérieur.

La seule chose que je puisse dire c’est qu’Elle s’est transformée en une matrice, un mandala des âmes humaines, ce que j’ai vu c’est ce qu’on appelle notre Moi Supérieur, en chacun de nous il y a une matrice. C’est aussi un passage vers la Source ; chacun d’entre nous provient directement, en expérience directe, de la Source. Nous possédons tous un Moi Supérieur, ou sur-âme qui fait partie de notre être. Elle s’est révélée à moi sous sa forme énergétique la plus authentique. La seule manière dont je puisse réellement décrire cela, c’est que l’être du Moi Supérieur est plus comme un passage. Cela n’y ressemble pas, mais c’est une connexion directe à la Source que chacun d’entre nous possède. Nous sommes directement connectés à la Source.

Ainsi, la Lumière me montrait la matrice du Moi Supérieur. Il m’est apparu très clairement que tous les Mois Supérieurs son connectés en un seul être, tous les humains sont connectés en un seul être, nous sommes en fait un seul et même être, différents aspects du même être. Ce n’est pas lié a une religion spécifique. Ainsi, c’est ce qui m’a été renvoyé. J’ai vu ce mandala des âmes humaines. C’était la plus belle chose que j’aie jamais vue. Je suis tout simplement entré dedans et c’était vraiment écrasant. C’était comme tout l’amour que l’on a pu souhaiter, et c’était le genre d’amour qui soigne, guérit, régénère.

Lorsque j’ai demandé à la Lumière de continuer à expliquer, j’ai compris ce qu’est la matrice du Moi Supérieur. Il existe un réseau autour de la planète auquel sont connectés tous les Mois Supérieurs. C’est comme une grande société, un niveau subtil d’énergie proche autour de nous, le niveau spirituel pourrait-on dire. Puis, après quelques minutes, j’ai demandé plus d’explications. Je voulais vraiment savoir ce qu’est l’univers, à ce moment là, j’étais prêt à partir. J’ai dit : « Je suis prêt, emmène-moi. ». La lumière s’est alors transformée en la plus belle chose que j’aie jamais vue : un mandala des âmes humaines sur cette planète.

C’est alors que j’ai repensé à ma vision négative de ce qui est arrivé sur la planète. J’ai donc demandé à la Lumière de continuer à m’expliquer, j’ai vu dans ce magnifique mandala à quel point nous sommes tous beaux en notre essence, au cœur de nous-mêmes. Nous sommes des créations extrêmement belles. L’âme humaine, la matrice humaine que nous formons tous ensembles est absolument fantastique, élégante, exotique, tout. Je ne peux assez dire combien, en cet instant, cela a changé mon opinion sur les êtres humains.

J’ai dit : « Oh Dieu, je ne savais pas à quel point nous sommes beaux. ». Quel que soit le niveau, supérieur ou inférieur, quelle que soit la forme qui nous contienne, nous sommes des créatures excessivement belles, vraiment ! J’ai été étonné de voir qu’il n’y a de mal en aucune âme. J’ai dit : « Comment est-ce possible ? » La réponse a été qu’aucune âme n’est intrinsèquement mauvaise. Les choses terribles qui sont arrivées aux hommes peuvent leur faire faire des choses mauvaises, mais leur âme n’est pas mauvaise. La Lumière m’a dit que ce que tous les hommes recherchent, ce qui les soutient, c’est l’amour. Ce qui fausse l’homme, c’est le manque d’amour.

Les révélations venant de la Lumière semblaient ne pas cesser, je Lui ai alors demandé : « Cela signifie-t-il que l’humanité sera sauvée ? » A cet instant, telle l’explosion d’un son de trompettes accompagnée d’une pluie de lumières en spirales, la Grande Lumière a parlé, Elle a dit : « Rappelle-toi cela et ne l’oublie jamais ; tu te sauves, tu te rachètes et tu te guéris toi-même. Tu l’as toujours fait. Tu le feras toujours. Tu as été créé avec le pouvoir de le faire avant le commencement du monde. ».

A ce moment, j’ai compris plus encore. Je me suis rendu compte que NOUS AVONS DEJA ETE SAUVES et nous nous sommes sauvés nous-mêmes parce que nous avons été conçus pour nous auto-corriger comme le reste de l’univers de Dieu. C’est ce que la seconde venue signifie. J’ai remercié la Lumière de Dieu de tout mon cœur. Ce que j’aie réussi à dire de mieux a été ces simples mots de totale estime : « Ô cher Dieu, cher univers, cher grand Moi, j’aime ma Vie. ».

La Lumière a semblé m’inhaler encore plus profondément. C’était comme si Elle m’absorbait complètement. La Lumière d’Amour est, aujourd’hui encore, indescriptible. Je suis entré dans un autre royaume, plus profond que le précédent, j’ai pris conscience de quelque chose de plus, beaucoup plus. C’était un énorme fleuve de Lumière, vaste et plein, profondément au Cœur de la Vie. J’ai demandé ce que c’était.

a Lumière a répondu : « C’est la RIVIERE DE LA VIE. Bois de cette manne liquide jusqu’à contenter ton cœur. ».

C’est ce que j’ai fait. J’en ai bu abondamment, puis plus encore. Boire la Vie Elle-même ! J’étais en extase. Puis la Lumière a dit : « Tu as un souhait. ». La Lumière savait tout de moi, toutes les choses passées, présentes et à venir. « Oui ! » ai-je murmuré.

J’ai demandé à voir le reste de l’Univers ; au-delà de notre système solaire, au-delà de toute illusion humaine. La Lumière m’a alors dit que je pouvais aller avec le Fleuve. C’est ce que j’ai fait et j’ai été emporté à travers la Lumière vers la fin du tunnel. J’ai ressenti et entendu une série de boums sonores très doux. Quelle course !


LE VIDE DU NEANT

Soudain j’ai semblé fuser hors de la planète sur ce fleuve de Vie. J’ai vu la terre s’envoler au loin. Le système solaire, dans toute sa splendeur, a filé et disparu. Plus rapidement que la vitesse de la lumière, j’ai volé à travers le centre de la galaxie, absorbant au passage plus de connaissances. J’ai appris que cette galaxie et tout l’Univers explose de différentes sortes de VIE. J’ai vu de nombreux mondes. La bonne nouvelle, c’est que nous ne sommes pas seuls dans cet Univers !

Alors que je chevauchais ce fleuve de conscience à travers le centre de la galaxie, il s’étendait en impressionnantes ondes fractales d’énergie. Les super amas de galaxies ont défilé, avec leur antique sagesse. Au début j’ai cru que j’allais quelque part ; que je voyageais réellement. Mais ensuite je me suis rendu compte, à mesure que le fleuve s’étendait, que ma propre conscience s’étendait également pour englober toute chose dans l’Univers ! Toute la création a filé à mes côtés. C’était une merveille inimaginable ! J’étais vraiment un Enfant des Merveilles ; un gamin au pays des Merveilles !

C’était comme si toutes les créations de l’Univers défilaient à côté de moi et s’évanouissaient en une tache de Lumière. Presque immédiatement, une seconde Lumière est apparue. Elle venait de tous les côtés, Elle était tellement différente ; une Lumière composée de plus de fréquences que celles présentes dans l’Univers. J’ai à nouveau ressenti et entendu plusieurs doux boums sonores. Ma conscience, ou mon être, s’étendait pour s’interfacer avec l’Univers Holographique entier et plus encore.

Quand je suis passé dans la seconde Lumière, j’ai pris conscience que je venais juste de transcender la Vérité. C’est la meilleure façon dont je puisse l’exprimer, mais je vais essayer d’expliquer. Quand je suis passé dans la seconde Lumière, je me suis développé au-delà de la première Lumière. Je me suis retrouvé dans un calme profond, au-delà de tout silence. Je pouvais voir ou percevoir ETERNELLEMENT, par-delà l’infini.

J’étais dans le Vide.

J’étais dans la pré-création, avant le Big Bang. J’avais traversé le commencement du temps – le Premier Mot – la Première vibration. J’étais dans l’Œil de la Création. C’était comme si je touchais le Visage de Dieu. Ce n’était pas un sentiment religieux. Simplement, je ne faisais qu’un avec la Vie et la Conscience Absolues.

Quand je dis que je pouvais voir ou percevoir éternellement, cela signifie que je pouvais faire l’expérience de toute la création se générant elle-même. C’était sans commencement ni fin. C’est une idée qui étend la pensée, n’est-ce pas ?

Les scientifiques perçoivent le Big Bang comme un événement unique qui a créé l’Univers. J’ai vu que ce n’est qu’un Big Bang parmi un nombre infini de Big Bangs créant sans cesse et simultanément des Univers. Les seules images qui s’en approchent vaguement d’un point de vue humain, se sont celles créées par les superordinateurs qui utilisent des équations géométriques fractales.

Les anciens le savaient. Ils disaient que la Divinité créait périodiquement de nouveaux Univers en exhalant et dé-créait d’autres Univers en inhalant. Ces ères furent appelées Yugas. La science moderne a appelé cela le Big Bang. J’étais dans la conscience pure, absolue. Je pouvais voir ou percevoir tous les Big Bangs ou Yugas se créant ou se dé-créant. Instantanément, je suis simultanément entré dans chacun d’eux. J’ai vu que chaque petit fragment de la création a le pouvoir de créer. Il est très difficile d’essayer d’expliquer cela. Je ne trouve toujours pas les mots l’exprimer.

Il m’a fallu des années après mon retour pour assimiler un mot quelconque à l’expérience du Vide. Je peux vous dire ceci maintenant ; le Vide c’est moins que rien et cependant plus que tout ce qui est ! Le Vide c’est le zéro absolu ; le chaos formant toutes les possibilités. C’est la Conscience Absolue ; beaucoup plus même que l’Intelligence Universelle.

Où est le Vide ? Je le sais. Le Vide est en dedans et en dehors de toute chose. Vous, en ce moment même alors que vous vivez, vous êtes en permanence en dedans et en dehors du Vide simultanément. Vous n’avez pas à vous rendre où que ce soit ou bien mourir pour y aller. Le Vide c’est la vacuité ou le néant entre toutes les manifestations physiques. L’ESPACE entre les atomes et leurs composants.

La science moderne a commencé à étudier cet espace entre chaque chose. On l’appelle Point-zéro. Lorsque l’on essaie de le mesurer, les instruments vont hors limites, ou sur l’infini pour ainsi dire. On n’a pas de solution, jusqu’à maintenant, pour mesurer l’infini avec précision. Il y a plus d’espace zéro que quoi que ce soit d’autre dans votre propre corps et dans l’univers !Ce que les mystiques appellent le Vide n’est pas un vide. Il est tellement plein d’énergie, un type d’énergie différent qui a créé tout ce que nous sommes. Tout est vibration depuis le Big Bang, depuis le premier Mot, qui est la première vibration. Le « Je suis » biblique comporte en fait un point d’interrogation à la fin. « Je suis – Que suis-je ? »

La création c’est donc Dieu explorant le Moi Divin par toutes les voies imaginables en une exploration permanente et infinie à travers chacun d’entre nous. A travers chaque cheveu de notre tête, à travers chaque feuille sur chaque arbre, à travers chaque atome, Dieu explore le Moi Divin, le grand « Je suis ». J’ai commencé à voir que chaque chose qui est, est le Moi, littéralement, votre Moi, mon Moi. Tout est le grand Moi. C’est pourquoi Dieu sait quand une feuille tombe. C’est possible parce que où que l’on soit se trouve le centre de l’univers. Où que se trouve un atome, c’est le centre de l’univers. Dieu s’y trouve et Dieu se trouve dans le Vide.

Alors que j’explorais le Vide et tous les Yugas ou créations, j’étais complètement hors du temps et de l’espace tels que nous les connaissons. En cet état étendu, j’ai découvert que la création c’est la Conscience Pure Absolue, ou Dieu, qui fait l’Expérience de la Vie telle que nous la connaissons. Le Vide lui-même ne comporte pas d’expérience. C’est la pré-vie, avant la première vibration. La Divinité c’est plus que la Vie et la Mort. Par conséquent, il y a plus que la Vie et la Mort à expérimenter dans l’Univers !

J’étais dans le Vide et j’avais conscience de chaque chose ayant jamais été créée. C’était comme si je regardais avec les yeux de Dieu. J’étais devenu Dieu. Soudain, je n’étais plus moi. Ma seule manière de l’exprimer c’est : je regardais avec les yeux de Dieu. Et subitement j’ai su pourquoi chaque atome existait, je pouvais tout voir. Ce qui est intéressant, c’est que je suis allé dans le Vide, je suis revenu avec la compréhension que Dieu n’est pas là bas. Dieu est ici. Voilà de quoi il retourne.

Et cette recherche constante de l’espèce humaine d’aller trouver Dieu… Dieu nous a tout donné, tout est ici – voilà ce dont il s’agit. L’exploration de Dieu à travers nous, c’est là où nous sommes actuellement. Les hommes sont tellement occupés à essayer de devenir Dieu alors qu’il devraient se rendre compte qu’ils sont déjà Dieu et que Dieu devient eux. C’est de cela qu’il s’agit réellement.

Quand je me suis rendu compte de cela, j’en ai eu terminé avec le Vide et j’ai voulu retourner à cette création, ou Yuga. Cela paraissait tout simplement être la chose naturelle à faire. Alors je suis brusquement reparti à travers la seconde Lumière, ou Big Bang, j’ai entendu plusieurs autres doux boums. J’ai chevauché le fleuve de conscience en retournant à travers toute la création, quelle chevauchée ! Les super amas de galaxies sont passés à travers moi avec encore plus d’aperçus.

Je suis passé au travers du centre de notre galaxie, qui est un trou noir. Les trous noirs sont les grands processeurs ou recycleurs de l’Univers. Savez-vous ce qui se trouve de l’autre côté d’un trou noir ? Nous ; notre galaxie ; qui a été retraitée à partir d’un autre Univers. Dans sa configuration énergétique totale, la galaxie ressemble à une fantastique ville de lumières. Toute énergie de ce côté ci du Big Bang est de la lumière. Tout élément d’atome, tout atome, toute étoile, toute planète et y compris la conscience elle-même est fait de lumière et possède une fréquence et/ou une particule. La lumière est quelque chose de vivant. Tout est fait de lumière, même les pierres. Donc, tout est vivant. Tout est fait de la Lumière de Dieu ; tout est très intelligent.

LA LUMIERE D’AMOUR

Alors que je chevauchais le fleuve encore et encore, j’ai finalement pu voir arriver une immense Lumière. J’ai su qu’il s’agissait de la Première Lumière ; la matrice de Lumière du Moi Supérieur de notre système solaire. Puis le système solaire entier est apparu dans la Lumière, accompagné par un de ces boums de velours.

J’ai vu que le système solaire dans lequel nous vivons est notre grand corps local. C’est notre corps local et nous sommes beaucoup plus grands que nous ne l’imaginons. J’ai vu que le système solaire est notre corps. J’en fais partie, la terre est ce grand être créé que nous constituons et nous sommes la partie consciente qui sait qu’elle existe.

J’ai pu voir toute l’énergie que ce système solaire génère et c’est un incroyable spectacle de lumière ! J’ai pu entendre la Musique des Sphères. Notre système solaire, comme tous les corps célestes, génère une matrice unique de lumière, de son et d’énergies vibratoires. Les civilisations avancées d’autres systèmes stellaires peuvent détecter dans l’univers la vie telle que nous la connaissons grâce à l’empreinte de la matrice énergétique ou vibratoire. C’est un jeu d’enfant. L’Enfant des Merveilles de la terre (les êtres humains) produisent en ce moment même des sons en abondance, tels des enfants jouant dans l’arrière-cour de l’Univers.

J’ai chevauché le fleuve directement dans le centre de la Lumière. Je L’ai senti m’enlacer lorsqu’Elle m’a englobé à nouveau dans sa respiration, un autre boum sonore s’en est suivi.

J’étais dans cette grande Lumière d’Amour avec le fleuve de la vie coulant à travers moi. Il me faut le dire à nouveau, c’est une Lumière extrêmement aimante, sans jugement. C’est le parent idéal de l’Enfant des Merveilles. « Et maintenant ? » me suis-je demandé.

La Lumière m’a expliqué que la mort n’existe pas ; nous sommes des êtres immortels. Nous avons déjà été vivant depuis toujours ! Je me suis rendu compte que nous faisons partie d’un système vivant naturel qui se recycle sans fin. On ne m’a jamais dit que je devais revenir. Je savais tout simplement que ce serait le cas. C’était tout naturel après ce que j’avais vu.

J’ignore combien de temps j’ai été dans la Lumière, en temps humain. Mais à un moment j’ai réalisé que j’avais les réponses à toutes mes questions et que mon retour était proche. Quand je dis que toutes mes questions avaient reçu une réponse de l’autre côté, c’est bien ce que je veux dire. Toutes mes questions avaient eu leur réponse. Chaque humain a une vie et un ensemble différent de questions à explorer. Certaines de nos questions sont universelles, mais chacun de nous explore cette chose que nous appelons la Vie à sa propre et unique manière. Il en est ainsi pour toutes les autres formes de vie, des montagnes à chaque feuille sur chaque arbre.

Et c’est très important pour nous tous dans cet Univers. Parce que cela contribue à la Grande Image, la plénitude de la Vie. Nous sommes littéralement Dieu explorant le Moi Divin en une infinie Danse de Vie. Votre individualité rehausse toute la Vie.

SON RETOUR VERS LA TERRE

Lorsque j’ai entamé mon retour vers le cycle de la vie, l’idée ne m’a pas effleuré et on ne m’a pas dit que j’allais retourner dans le même corps. Cela n’avait tous simplement pas d’importance. J’avais une confiance totale en la Lumière et le processus de Vie. Lorsque le fleuve a fusionné avec la grande Lumière, j’ai demandé à ne jamais oublier les révélations et les sensations de ce que j’avais appris de l’autre côté.

Il y a eu un « Oui ». Il m’a paru comme un baiser à mon âme.

Puis j’ai été ramené à travers la Lumière dans le royaume vibratoire. Tout le processus s’est inversé et encore plus d’informations m’ont été transmises. Je suis revenu chez moi et j’ai reçu des leçons sur le mécanisme de la réincarnation. Je recevais les réponse à toutes les petites questions que je me posais : « Comment ceci fonctionne-t-il ? Comment cela fonctionne-t-il ? » J’ai su que j’allais être réincarné. La terre est un grand processeur d’énergie et de là se développe la conscience individuelle en chacun de nous.

Je me suis représenté moi-même en tant qu’humain pour la première fois et j’étais heureux de l’être. Après ce que j’ai vu, je serais heureux d’être un atome dans cet univers. Un atome ! Alors être la partie humaine de Dieu… c’est la plus fantastique bénédiction. C’est un bienfait au-delà de notre conception la plus extrême du bienfait. Chacun d’entre nous, peu importe où il se trouve, qu’il tourne rond ou pas, est une bénédiction pour la planète, précisément à l’endroit où il se trouve.

Je suis donc passé par le processus de réincarnation, m’attendant à être un bébé quelque part. Mais j’ai reçu une leçon sur la manière dont se développe l’identité individuelle et la conscience. Ainsi, je me suis réincarné dans ce corps. J’ai été tellement surpris lorsque j’ai ouvert les yeux. J’ignore pourquoi car je le comprenais, mais ce fut quand même une telle surprise d’être de retour dans ce corps, de retour dans ma chambre avec quelqu’un au dessus de moi qui se répandait en larmes. C’était ma soignante. Une heure et demi après m’avoir retrouvé mort, elle avait renoncé. Elle était certaine que j’étais mort : tous les signes de la mort étaient présents – La raideur cadavérique me gagnait.


Nous ne savons pas combien de temps j’ai été mort, mais nous savons que j’avais été découvert une heure et demi auparavant. Elle avait respecté aussi longtemps qu’elle l’avait pu ma volonté de laisser mon corps récemment décédé seul pendant quelques heures. Nous disposions d’un stéthoscope amplifié et de nombreux moyens de vérifier les fonctions vitales du corps pour voir ce qui se passait. Elle a pu vérifier que j’étais réellement mort. Ce n’était pas une expérience proche de la mort. J’ai fait l’expérience de la mort elle-même pendant au moins une heure et demi. Elle m’a découvert mort et a vérifié pendant une heure et demi avec le stéthoscope, le moniteur cardiaque et de pression artérielle. Je me suis alors éveillé et j’ai vu de la lumière à l’extérieur. J’ai essayé de me lever pour y aller, mais je suis tombé du lit. Elle a entendu un fort boum, a couru et m’a trouvé sur le sol.

Après avoir récupéré, j’ai été très surpris mais plein de révérence envers ce qui venait de m’arriver. Au début tous les souvenirs que j’ai maintenant de ce voyage étaient absents. Je glissais sans cesse hors de ce monde et je n’arrêtais pas de demander : « Suis-je vivant ? ». Ce monde semblait plus illusoire que l’autre. Au bout de trois jours, je me suis senti normal à nouveau, plus clair mais différent de la façon dont je m’étais senti jusque là pendant toute ma vie. Mes souvenirs du voyage sont revenus plus tard. Je ne voyais aucun mal dans les tous les êtres humains que j’avais pu rencontrer. Avant cela je jugeais beaucoup. Je pensais que de nombreuses personnes ne tournaient pas rond, en fait je pensais que personne ne tournait rond à part moi. Mais j’ai compris maintenant.

Environ trois mois plus tard, un ami m’a dit que je devrais me faire examiner, j’y suis donc allé et j’ai eu des scanners et tout le reste. Je me sentais vraiment en forme, j’avais donc peur d’avoir une mauvaise nouvelle. Je me souviens du médecin de la clinique regardant les scanners avant et après et disant : « Eh bien, il n’y a plus rien ici maintenant. ». J’ai répondu : « C’est vrai, ce doit être un miracle ? »

Il a rétorqué « Non, cela arrive, on appelle cela rémission spontanée. »

Il ne paraissait absolument pas impressionné. Mais c’était bien un miracle et j’étais impressionné, même si personne d’autre ne l’était.

LES LECONS QU’IL A APPRISES

Le mystère de la vie a très peu à voir avec l’intelligence. L’univers n’est pas du tout un processus intellectuel. L’intellect est utile ; il est brillant, mais actuellement nous ne nous servons que de cela, au lieu de nos cœurs et de la part la plus sage de nous-mêmes.

Le centre de la terre est le grand transmuteur d’énergie, tout comme on peut le voir sur les images représentant le champ magnétique de notre planète. C’est notre cycle, retirant les âmes réincarnées et les réinsérant à nouveau. Le signe indiquant que l’on est en train d’atteindre le niveau humain, c’est que l’on commence à développer une conscience individuelle.

Les animaux ont une âme collective et ils se réincarnent avec des âmes collectives. Un cerf va quasiment être un cerf éternellement. Mais le simple fait de naître humain, que l’on soit malformé ou génial, montre que l’on est sur le chemin du développement de la conscience individuelle qui fait elle-même partie de la conscience de groupe appelée humanité.

J’ai vu que les races sont des groupements de personnalités. Les nations comme la France, l’Allemagne et la Chine ont leur propre personnalité. Les villes ont leur personnalité, il existe des âmes de groupe locales qui attirent certaines personnes. Les familles ont une âme de groupe. L’identité individuelle se développe comme des ramifications fractales ; l’âme de groupe explore notre individualité. Les différentes questions que se pose chacun d’entre nous sont très très importantes. C’est ainsi que la Divinité explore le Moi Divin – à travers vous. Posez donc vos questions, faites vos recherches. Vous trouverez votre Moi et vous trouverez Dieu dans ce Moi, car c’est le Moi uniquement.

Plus que cela, j’ai commencé à voir que chacun de nous, les humains, sommes des âmes sœurs. Nous faisons partie d’une seule âme se ramifiant en fractales dans de nombreuses directions créatives, mais restant toujours cette même âme. Maintenant je regarde chaque être humain que je vois et je discerne une âme sœur, mon âme sœur, celle que j’ai toujours recherchée. Au delà de cela, la plus grande âme sœur que l’on puisse avoir, c’est soi-même.

Chacun d’entre nous est mâle et femelle. Nous en faisons l’expérience dans le sein maternel et nous l’expérimentons dans les états de réincarnation. Si vous recherchez l’âme sœur ultime en dehors de vous, vous pourriez bien ne jamais la rencontrer ; elle n’est pas là, tout comme Dieu n’est pas « là », Dieu est ici. Il ne faut pas chercher Dieu « là bas », il faut chercher Dieu ici. Recherchez en votre Moi. Démarrez la plus grande histoire d’amour que vous ayez jamais eu… avec votre Moi.

Vous aimerez tout à partir de là.

Je suis descendu dans ce que l’on pourrait nommer l’Enfer, c’était très surprenant. Je n’ai pas vu Satan ou le diable. Ma descente en Enfer a été une descente dans la misère humaine, l’ignorance et l’obscurité de la non connaissance personnalisées de chaque individu. Cela a semblé être une éternité de malheur. Cependant, chacune des âmes, autour de moi par millions, avait toujours une petite étoile de lumière à sa portée. Pourtant aucune ne semblait le remarquer. Elles étaient tellement accablées par leur propre chagrin, leur malheur, leur état de choc. Mais, après ce qui a paru être une éternité, j’ai commencé à appeler cette Lumière, comme un enfant appelle un parent à son secours.

La Lumière s’est alors déployée, Elle a formé un tunnel qui est venu droit sur moi et m’a isolé de toute cette peur et cette douleur. Voilà ce qu’est réellement l’Enfer. Ainsi, ce que nous faisons, c’est apprendre à nous tenir les mains, à nous rassembler. Les portes de l’Enfer sont ouvertes maintenant. Nous allons nous joindre, nous tenir les mains et sortir ensembles de l’Enfer. La Lumière est venue vers moi et s’est transformée en un immense ange doré. J’ai dit : « Es-tu l’ange de la mort ? » elle ma communiqué qu’elle était ma sur-âme, la matrice de mon Moi Supérieur, une partie de nous-même super ancienne. Puis j’ai été amené dans la Lumière.

Bientôt notre science quantifiera l’esprit. Cela ne sera-t-il pas merveilleux ? Nous inventons maintenant des appareils qui sont sensibles à l’énergie subtile ou énergie de l’esprit. Les physiciens utilisent les accélérateurs de particules pour briser les atomes afin de voir ce dont ils sont composés. Ils les ont réduits aux quarks, aux charms, et c.. Eh bien un jour, ils vont arriver à la petite chose qui tient tout cela ensemble et il leur faudra bien l’appeler…Dieu.

Avec les accélérateurs de particules, on ne voit pas seulement ce qui est à l’intérieur, mais on crée des particules. Dieu merci, la plupart d’entre elles ont une brève durée de vie, de quelques millisecondes ou nanosecondes. Nous commençons juste à comprendre que nous sommes également en train de créer tandis que nous progressons. Lorsque j’ai vu l’éternité, je suis allé dans un royaume dans lequel se trouve un point où nous dépassons toute connaissance et où nous commençons à créer la fractale suivante, le niveau suivant. Nous avons ce pouvoir de créer à mesure que nous explorons. Et c’est Dieu qui se développe à travers nous.

Depuis mon retour, j’ai fait spontanément l’expérience de la Lumière, j’ai appris comment aller dans cet espace pratiquement n’importe quand, en méditant. Chacun d’entre vous peut le faire. Vous n’avez pas à mourir pour faire cela. Cela fait partie de votre équipement, vous êtes déjà câblés. Le corps est l’être de Lumière le plus magnifique qui existe. Le corps est un univers d’une Lumière incroyable. L’esprit ne nous pousse pas à dissoudre ce corps. Ce n’est pas ce qui se passe. Cessez d’essayer de devenir Dieu ; Dieu est en train de devenir vous. Ici.

La pensée est comme un enfant courant autour de l’univers, exigeant cela et pensant qu’il a créé le monde. Mais je demande à la pensée : « En quoi vos mères sont concernées par cela ? » C’est le niveau suivant de conscience spirituelle. Oh ! Ma Mère ! Tout d’un coup, on abandonne l’ego, parce que l’on n’est pas la seule âme dans l’univers.

L’une de mes questions à la Lumière fut : « Qu’est-ce que le Paradis ? ». On m’a fait visiter tous les paradis qui ont été créés : les Nirvanas, les Heureux Territoires de Chasse, tous. J’y suis allé. Ce sont des créations de pensées-formes que nous avons créées. Nous n’allons pas vraiment au paradis ; nous sommes recyclés. Mais quoi que nous ayons créé, nous le laissons là comme une part de nous-mêmes. C’est réel, mais ce n’est pas l’intégralité de l’âme.

J’ai vu le paradis Chrétien. On s’attend à ce que ce soit un bel endroit où l’on se tient devant le trône, dans l’adoration éternelle. J’ai essayé. On s’y ennuie ! Est-ce là tout ce que nous allons faire ? C’est puéril. Je n’ai pas l’intention d’offenser qui que ce soit. Certains paradis sont très intéressants et certains très ennuyeux. J’ai trouvé que les plus anciens étaient plus intéressants, tels ceux des indigènes américains, les Heureux Territoires de Chasse. Les Egyptiens en ont de fantastiques. Et cela continue sans cesse. Il y en a tellement. Dans chacun d’eux il y a une fractale qui est une interprétation individuelle, à moins que l’on ne fasse partie d’une âme de groupe qui ne croit qu’en un Dieu d’une religion spécifique. Alors on est très proches, ensembles sur le même terrain de jeu. Mais même dans ce cas, chacun est un peu différent. C’est une part de soi-même que l’on laisse là. La Mort c’est la vie, pas le paradis.

J’ai demandé à Dieu : « Quelle est la meilleure religion sur la planète ? Laquelle a raison ? » et la Divinité a répondu avec un grand amour : « Cela ne m’intéresse pas. ». C’était une grâce incroyable. Ce que cela signifie, c’est qu’en l’occurrence, nous sommes les êtres que cela intéresse. La Divinité Ultime de toutes les étoiles nous dit : « La religion que vous pratiquez n’importe pas. » Elles vont et elles viennent, elles changent. Le Bouddhisme n’a pas toujours existé, le Catholicisme n’a pas toujours existé et toutes vont être plus éclairées. Plus de lumière arrive actuellement dans tous les systèmes. Il va y avoir une réforme de la spiritualité qui sera aussi radicale que la Réforme Protestante. De nombreuses personnes se battront à cause de cela, religion contre religion, croyant qu’elles possèdent la vérité.

Chacune pense détenir Dieu, les religions et les philosophies, particulièrement les religions, parce qu’elles forment de grandes institutions autour de leur philosophie. Quand la Divinité a dit : « Cela ne m’intéresse pas. », j’ai immédiatement compris que c’est à nous de nous y intéresser. C’est important parce que nous sommes les êtres que cela intéresse. C’est crucial pour nous, voilà pourquoi c’est important. Ce dont il s’agit, c’est l’équation d’énergie dans la spiritualité. Cela n’intéresse pas la Divinité Ultime que vous soyez Protestant, Bouddhiste ou autre. Chaque religion est une facette florissante du tout. Je souhaite que toutes les religions s’en rendent compte et se laissent mutuellement exister. Ce n’est pas la fin de toute religion, mais nous parlons du même Dieu. Vivre et laisser vivre. Chacun a une vision différente qui s’ajoute à la Grande Image, toutes sont importantes.

Je suis passé de l’autre côté avec de nombreuses peurs au sujet des déchets toxiques, des missiles nucléaires, de l’explosion démographique, de la déforestation. Je suis revenu en aimant chaque problème. J’aime les déchets nucléaires. J’aime le champignon atomique ; c’est le mandala le plus saint que nous ayons manifesté à ce jour en tant qu’archétype. Celui-ci, plus que toute religion ou philosophie sur terre, nous a soudain rassemblés sur un nouveau niveau de conscience. Sachant que nous pouvons faire exploser la planète peut-être cinquante fois, ou 500 fois, nous nous sommes finalement rendu compte que peut-être nous sommes tous ensembles maintenant. Pendant un temps, il a fallu continuer à mettre en œuvre plus de bombes pour que nous comprenions. Puis nous avons commencé à dire : « Nous n’avons plus besoin de cela. ». En fait, nous sommes maintenant dans un monde plus sûr qu’il ne l’a jamais été et il va le devenir plus encore. Je suis donc revenu en aimant les déchets toxiques parce qu’ils nous rassemblent. Ces choses sont si grandes. Ainsi que pourrait le dire Peter Russell, ces problèmes sont maintenant à taille de l’âme. Avons-nous des réponses à taille de l’âme ? OUI !

La déforestation va ralentir, dans cinquante ans il y aura plus d’arbres sur la planète qu’il n’y en a eu depuis longtemps. Si vous vous occupez d’écologie, impliquez-vous pleinement ; vous êtes cette partie du système qui prend conscience. Engagez-vous de toutes vos forces, mais ne déprimez pas. C’est une part de quelque chose de plus grand.

La terre est en cours de domestication. Elle ne sera plus jamais un endroit aussi sauvage qu’elle l’a été. Il y aura de grandes zones sauvages, des réserves où la nature prospère. Le jardinage et les réserves sont l’avenir. L’accroissement de la population se rapproche fortement de la fourchette optimale d’énergie qui entraînera une mutation de la conscience. Cette modification de conscience changera la politique, l’argent, l’énergie.

Que se passe-t-il lorsque l’on rêve ? Nous sommes des êtres multidimensionnels. Nous pouvons y accéder par le rêve lucide. En fait, cet univers est le rêve de Dieu. Une des choses que j’ai vues, c’est que nous les humains sommes un point sur la planète, elle même un point dans une galaxie qui est un point. Il existe des systèmes géants dans l’espace et nous sommes en quelque sorte un système médian. Cependant, les êtres humains sont déjà légendaires dans tout le cosmos de la conscience. Le tout petit point humain de la Terre/Gaïa est légendaire. Une des raisons pour lesquelles nous sommes légendaires, c’est le rêve. Nous sommes des rêveurs de légende. En fait, tout le cosmos a recherché le sens de la vie, le sens de tout cela et c’est le petit rêveur qui a trouvé la meilleure réponse. Nous l’avons conçue en rêve. Les rêves sont donc importants.

Après avoir été mort et être revenu, je respecte vraiment la vie et la mort. Dans nos expérimentations sur l’ADN, nous avons peut-être ouvert la porte sur un grand secret. Bientôt, nous serons en mesure de vivre aussi longtemps que nous le souhaitons dans ce corps. Après avoir vécu environ 150 ans, nous aurons en notre âme la sensation intuitive que nous souhaitons changer de canal. Vivre éternellement dans un corps n’est pas aussi créatif que la réincarnation, que de transférer l’énergie dans ce fantastique tourbillon énergétique dans lequel nous nous trouvons. Nous allons en fait percevoir la sagesse de la vie et de la mort, nous allons l’apprécier.

Telles que sont les choses actuellement, nous avons déjà été vivants éternellement. Ce corps dans lequel vous êtes, est vivant depuis l’éternité. Il provient d’un fleuve infini de vie, qui remonte au Big Bang et au-delà. Ce corps donne la vie à la vie suivante, en énergie dense et subtile. Ce corps a déjà été vivant depuis l’éternité
_________________

"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" (Voltaire)

"L'escalier de la science est l'échelle de Jacob, il ne s'achève qu'aux pieds de Dieu."
[Albert Einstein]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yo



Inscrit le: 03 Nov 2004
Messages: 1268

MessagePosté le: 28 Juin 2006 21:27    Sujet du message: Répondre en citant

:ange1: J'ai l'impression que beaucoup de gens se trompent sur la signification des OBE, que moi j'appelle OBE (Out of Body Experience) et non pas "voyage astral" pour bien préciser que l'on est bien "hors du corps" lors de cette expérience.

Cela dit, les NDE sont juste des OBE particulières... et où l'on va généralement plus loin dans l'expérimentation...

Personnellement, j'étais dans le même état que Jean Morzelle lors de ma première OBE, avec la vision à 360 degrés, la possibilité de zoomer et de me déplacer par la pensée, etc.

J'ai l'impression que dans tes conceptions, il faut absolument être mort, ou proche de la mort, pour être "hors du corps", or il n'en est rien et j'en suis la preuve vivante...

En y réfléchissant, je pense juste que tu te trompes simplement sur ce qu'est réellement une OBE (ou "sortie du corps").

Mais c'est vrai qu'il est difficile de bien connaître le sujet si l'on n'a pas expérimenté soi-même, et donc c'est un peu normal que les gens ne sachent pas vraiment de quoi il est question.
Les OBE englobent tellement d'expériences différentes quant au niveau de conscience que l'on a lors de l'expérience, qu'il est difficile de bien cerner le sujet.

Je rajouterai que je n'ai jamais aimé ce terme "voyage astral", j'aurais préféré qu'on appelle ça "voyage interdimensionnel".


Dernière édition par Yo le 28 Juin 2006 21:53; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yondolar



Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 101
Localisation: Landes

MessagePosté le: 28 Juin 2006 21:51    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, merci pour ce partage...merci pour ce texte simplement magnifique et tellement revelateur! :hug2:
_________________
Anthony à la recherche de la vérité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lumière Intérieure



Inscrit le: 05 Juin 2006
Messages: 352

MessagePosté le: 28 Juin 2006 22:08    Sujet du message: Répondre en citant

Yo, je comprends que tu as vécu une expérience fort impressionnante, et je pense qu'il y a une réelle différence entre OBE et NDE .....

Ceci dit, je ne confond pas entres les deux et je ne considère pas que la NDE est au seuil de la mort tel qu'on le conçoit , car en effet toute la question est là : qu'est ce que la mort ....... ?

Et bien selon ma conception La mort n'existe pas ......... elle existe certe selon le shéma humain dans l'espace temps matière .......

Mais dans l'absolue hors des éléments et concepts humains , la mort n'est pas une séparation, une coupure mais une continuité de conscience ....

Imaginons par exemple un ETRE qui s'éveillerai d'un seul coup, en l'état de boudha ou l'Etat christique ... et bien je pense qu'il serait propulsé instantanément dans cet ailleurs qu'on appelle : la mort

non pas qu'il serait mort mais il aurait transcendé ou transmué (sans passer par l'action de mourrir)...... c'est La continuité de la vie ...... non pas sous une autre forme mais dans une éternité de l'Ame, tel la chenille qui passe à l'état de papillon , la chenille ne meurt pas elle transcende .... dans la propre continuité de son SOI.

Alors pour revenir au NDE et OBE je pense que dans ce cas, l'ETRE Humain expérimente cette transmutation mais a une échelle moindre......... mais il n'en reste pas moins qu'il a expérimenté cette continuité de SOI ..... autrement dit l'opportunité d'une connaissance éveillée de Son SOI..........

Comme je l'ai dit tout ça est bien compliqué a expliqué via le net et avc des mots .... j'espère que j'ai quand meme réussi un petit peu :ange1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yo



Inscrit le: 03 Nov 2004
Messages: 1268

MessagePosté le: 29 Juin 2006 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

LuminEtSens a écrit:
Yo, je comprends que tu as vécu une expérience fort impressionnante, et je pense qu'il y a une réelle différence entre OBE et NDE .....

Bonjour LuminETSens

Je crois que pour pouvoir dire ça, il faut au moins avoir vécu l'une de ces deux expériences.
Ayant expérimenté à plusieurs reprises le phénomène des OBE et connaissant plutôt bien le sujet... (et des OBE et des NDE), je pense être plus en mesure d'en parler avec justesse.

Et je trouve qu'avant de parler de "balivernes", il vaut mieux savoir de quoi on parle.

Sans doute as-tu vécu des expériences d'états modifiés de conscience et tu en déduis certaines choses, mais d'où vient la vérité en fin de compte ? Des expérienceurs qui ont vécu des OBE et qui en parlent ou des personnes qui donnent leur avis sans l'avoir vécu ?

Nier certaines expériences sous prétexte qu'on ne l'a pas vécu, je trouve cela un peu déplacé pour ma part.
On peut ne pas y croire et le dire, mais de là à parler de "balivernes"... je trouve ça un peu fort de café !

(avis perso)

En aparté : Comme j'aimerais parfois que les gens fassent tous une OBE conséquente et qu'on arrête enfin de dire des sottises sur ces expériences.
A force, cela devient lassant d'entendre toujours des contrevérités à ce sujet.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yo



Inscrit le: 03 Nov 2004
Messages: 1268

MessagePosté le: 29 Juin 2006 12:10    Sujet du message: Répondre en citant

papillon04 Ceci dit, bien sûr qu'il y a des différences entre OBE et NDE, mais dans certains cas on peut être dans le même état..., que ça soit OBE ou NDE.

A mon humble avis, l'état hors du corps correspond à un état vibratoire différent de la Conscience, et ensuite il y a différents niveaux vibratoires..., différents "plans de Conscience".

Mais je crois que le mieux est d'en "reparler" quand nous serons de l'autre côté...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lumière Intérieure



Inscrit le: 05 Juin 2006
Messages: 352

MessagePosté le: 29 Juin 2006 12:27    Sujet du message: Répondre en citant

yo je pense que qu'il ya encore malentendu entre nous, je ne renie pas du tout l'existence de ces expériences, et pardon pour le mot baliverne, s'il t'a choqué , ca nétait pas voulu ..... :hug2:

Néanmois, pour moi Voyages astraux, n'a rien a voir avc OBE et NDE, c'est comme tu viens de l'écrire , un état de conscience modifié, un continuité de SOI mais a un autre niveau vibratoire ....

A en lire ta réponse, j'ai la sensation que tu ne m'as pas vraiment lu, ou plutot comme une lecture sélective ...

Ok je n'ai pas eu l'expérience mais j'en ai eu d'autre ............tout aussi révélatrice ......

mais je me répète je n'ai pas du tout remis en doute les expériences NDE et OBE , cela fait 20 ans que je lis des bouquins sur ce sujet qui m'a tjrs interressé ...............

c'est l'idée de voyage astral (hors NDE et OBE) que je prend pour des balivernes new age ... tu vois auun rapport avec les NDE et OBE c'est un tout autre sujet mais je pense que tu m'as mal comprise , c'est pas grave , la communication via le net n'est pas si simple shake hands
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lumière Spirituelle Index du Forum -> Spiritisme, Paranormal et Esotérisme Toutes les heures sont au format GMT + 3 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2006 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com